Version anglaise

Anglais

Archives nationales d'outre-mer Culture Archives nationales d'outre-mer Instruments de recherches en ligne

Restriction de communication

En raison d’un problème lié à la conservation préventive des documents, nous ne sommes pas en mesure
de communiquer
jusqu’à nouvel ordre,
les revues de la bibliothèque AOM.

Plan vigipirate


Aucun bagage de grande contenance,
y compris les valises "cabine",
n'est autorisé aux ANOM

  • La mission Marchand

    Nouveau dossier du mois

    La mission Marchand

    à travers les archives d'Alfred Dyé membre de la mission et commandant du Faidherbe 1896-1899
    Le 11 décembre 1898, Fachoda, petit poste militaire égyptien sur le haut Nil, est évacué par 12 officiers français et leurs tirailleurs devant les Anglais. C'est la fin de la mission Marchand et des espérances françaises dans cette région.

  • Collection Histoire d'outre-mer

    Actualités - Collection Histoire d'outre-mer

    « Ces femmes ne savent pas leur beauté »

    Photographies de femmes. Afrique, Algérie, Antilles, Indochine, Madagascar, Océanie, 1892-1962.

    Parmi plus de 140 000 photographies provenant des anciennes colonies et de l’Algérie, les Archives nationales d'outre-mer ont choisi de montrer quelques-unes d'entre elles consacrées aux femmes de ces pays lointains.
    Ce choix a été guidé par la fascination que ces femmes « d'ailleurs », jusque-là inconnues, ont exercée sur des voyageurs peu préparés à ce contact. Par ces clichés parvenus jusqu’à nous, ils nous restituent leurs émotions, leurs curiosités.
    «  Ces femmes ne savent pas leur beauté » est le 6e volume de la collection Histoires d’outre-mer.

  • Actualités - Mises en ligne

    Communes mixtes d'Algérie - Commune mixte puis sous-préfecture de Collo (1878-1959)

    Les documents décrits sont issus très majoritairement de la commune mixte de Collo. Quelques rares dossiers cependant se réfèrent à la sous-préfecture, administration qui lui succède à partir de 1957. Comprise dans l'arrondissement de Philippeville, la commune mixte de Collo est créée en 1880 et fonctionne jusqu'au déclenchement de la Guerre d'Algérie, entraînant la suppression générale des communes mixtes.

  • Actualités - Mises en ligne

    Ministère des Colonies - Traités (1687-1911)

    Cette série est constituée principalement par les traités conclus au XIXe siècle par la France avec les chefs d'Afrique subsaharienne. Quelques conventions signées sur les côtes d'Afrique occidentale datent du XVIIIe siècle et le document le plus ancien, de 1687, concerne la donation d’un village en Guinée. La présence de 289 traités signés par des mandataires de l’Association internationale du Congo et qui retracent la conquête de la province du Kwilu-Niadi peut surprendre, mais ce territoire fut vendu à la France en 1885.

  • Actualités - Mises en ligne

    Communes mixtes d'Algérie
    Commune mixte de Morsott (1890-1958)

    Sis sur les hauts plateaux, aux confins algéro-tunisiens, le territoire de cette commune mixte se compose essentiellement de 3 tribus, divisées après la conquête française en 13 cheikhats, au sein d'une circonscription nouvelle : la commune mixte de Tebessa, qui change de nom en 1889 pour prendre celui de Morsott. Dépendant de l'arrondissement de Constantine, cette commune mixte comprend 7 centres de colonisation et 6 douars et ce jusqu'en 1956.

  • Actualités - Mises en ligne

    Communes mixtes d'Algérie
    Commune mixte de Maillot (1871-1957)

    La commune mixte de Beni Mansour, créée en 1880, change de nom en 1924 pour prendre le nom de son chef-lieu, Maillot. C'est désormais la commune mixte de Maillot, jusqu'à sa suppression en 1956 (fonds de 13 mètres linéaires, coté FR ANOM 91105/1-209). Située dans les régions montagneuses de Kabylie, elle est issue de la volonté d'implanter un centre de colonisation. La production principale est l'olive, suivie des figues, des pêches, de l'orge ; on note aussi l'élevage des chèvres et des moutons et la présence de forêts.

  • Actualités - Mises en ligne

    Communes mixtes d'Algérie
    Commune mixte puis sous-préfecture d'El Milia (1863-1962)

    Les documents compris dans ce répertoire représentent le fonds produit par la commune mixte d'El Milia pendant toute la période de son existence ainsi qu'une part conséquente de celui produit par la sous-préfecture, administration qui lui succéda jusqu'en 1962. Courant durant toute la période de son existence, le fonds de la commune mixte présente des séries homogènes : outre la série consacrée au culte musulman, donnant des renseignements précis sur les confréries ou les écoles coraniques, les rubriques consacrées aux travaux publics permettent de dresser un état des plans de construction en matière d'équipement, de viabilité ou de scolarisation entrepris par l'administration. Une étude de la propriété indigène peut également être tentée : les registres de délimitation des territoires des tribus en application du Senatus consulte de 1863, homogènes et bien conservés, présentent de manière assez précise les opérations de bornage et de délimitation des tribus ainsi que les enquêtes dressées sur les terres melk.

  • Actualités - Mises en ligne

    Haut Commissariat de France pour l'Indochine
    Commissariat de la République pour le Tonkin et le Nord-Annam (1945-1947)

    Par décret du 17 août 1945, la France, souhaitant rétablir son autorité sur le territoire, met en place un Haut Commissariat de France pour l'Indochine, avec à sa tête le vice-amiral Thierry d'Argenlieu. Les Commissariats de la République, administrations décentralisées du Haut Commissariat faisant suite aux Résidences Supérieures dans les différents territoires – Cochinchine, Annam, Tonkin, Laos et Cambodge - , sont dotés de commissaires. Jean Cédile est ainsi nommé le 24 août Commissaire de la République pour la Cochinchine et le Sud-Annam.

  • Collection Histoire d'outre-mer

    Actualités - Collection Histoire d'outre-mer

    Vers le lac Tchad

    Expéditions françaises et résistances africaines 1890-1900

    A la fin du XIXe siècle, la France lance de nombreuses expéditions en direction du lac Tchad dans la perspective de réunir ses possessions africaines en un seul tenant. Cette conquête s'est faite au prix de milliers de morts : explorateurs (Crampel, Cazemajou, de Béhagle, Bretonnet) et populations (massacres par la colonne Voulet-Chanoine). Le dernier obstacle à la domination française, le sultan Rabah, est vaincu à la bataille de Kousseri le 22 avril 1900 : la pacification du Tchad peut commencer, suivie de son exploitation et de ses inévitables scandales.

  • Actualités - Mise en ligne

    Tribunaux et parquets d'Algérie
    Bougie, parquet près le tribunal correctionnel (1906-1962)

    Le fonds (201 T 1-84) fait désormais 12, 50 m. l. et couvre la période 1906-1962.
    A la suite de la série des poursuites pour atteinte à la sûreté de l'Etat (1955-avril 1962), une deuxième série contient les affaires dites terroristes classées sans suite, de 1955 à mai 1962 : il s'agit des procès-verbaux d'enquête préliminaire, qui évoquent la vie quotidienne dans le ressort du parquet de Bougie en pleine guerre d'Algérie.






Archives nationales d'outre-mer
Adresse
29, chemin du moulin de Testas
13090 AIX-EN-PROVENCE
Téléphone : + 33 (0)4 42 93 38 50
Fax : + 33 (0)4 42 93 38 89
Contact : anom.aix@culture.gouv.fr

Horaires
du lundi au vendredi : 9h – 16h45
le 1er jeudi du mois : 13h – 16h45

Fermetures
Mises en ligne
Restrictions de communication