Nom du fonds :

Compagnie des forges de Châtillon-Commentry et Neuves-Maisons

Entrée :

175 AQ

Niveau de description :

fonds

Fonds rattachés (filiales):

167 AQ, 200 AQ, 209 AQ, 2007 053

Société des forges et ateliers du Creusot - SFAC -, puis CREUSOT-LOIRE et filiales

Filiales dont les archives ont été données aux ANMT

Société de Commentry, Fourchambault et Decazeville

Seynave-Dubocage

Société Batignolles-Châtillon

Société de fabrication de matériel de forage - SFMF

Compagnie générale de construction de locomotives

Société H. Ernault-Batignolles

Société anonyme des établissements Lemoine

Société d'exploitation des ateliers Julien et Cie

Compagnie financière Delattre-Levivier

Filiales dont les archives ont été reprises par le Groupe Marine-Wendel

Société civile des mines de Joudreville

Société des Forges et Aciéries de Firminy

Établissements Jacob Holtzer

Compagnie des forges et aciéries de la Marine-Homécourt

Fonds rattachés (filiales):

110 AQ

Compagnie des mines de Campagnac

208 AQ

Marine-Wendel, archives des mines

1987 004 ...

Usinor

Dates extrêmes :

1846-1969

Importance matérielle :

7,20 mètres linéaires (soit 207 unités documentaires)

Statut :

archives privées appartenant à l’État

Modalités d'entrée :

don

Conditions d'accès :

immédiatement communicable

Instrument de recherche :

(pdf 131 Ko)

Répertoire numérique réalisé en 1982 par Isabelle Guérin-Brot.

Brochure thématique :

Usinor


Présentation de l'entrée :

Ce fonds est entré aux Archives nationales Site de Paris en 1982, sous la cote 175 AQ. Il s'agit des archives Compagnie des forges de Châtillon-Commentry et Neuves-Maison. En 1985, le syndic liquidateur de Creusot-Loire a fait don aux Archives nationales des archives des filiales de Creusot-Loire.


Le fonds a été transféré en 1997 au Centre des archives du monde du travail, sous le numéro d'entrée 1997 075.


Notice historique ou biographique :

La Société Bouguéret, Martenot et Cie, dite aussi Société des forges de Châtillon et Commentry, est active vers 1840-1860. Lui succède la Compagnie des forges de Châtillon-Commentry et Neuves-Maisons.

Succédant à la Société Bouguéret, Martenot et Cie, dite aussi Société des forges de Châtillon et Commentry et active vers 1840-1860, la Compagnie des forges de Châtillon-Commentry et Neuves-Maisons (jusqu'en 1898, la raison sociale est : Compagnie anonyme de Châtillon et Commentry) exploite diverses usines dans le nord et l'est de la France, reprises en 1979 par Usinor.


Présentation du contenu :


175 AQ 1-6

Société Bouguéret, Martenot et Cie.

1846-1869

175 AQ 7-177,

             203-206,

             208-211

Compagnie des forges de Châtillon-Commentry et Neuves-Maison.

1861-1944

175 AQ 178-202,

             207

Participations et sociétés absorbés.

1881-1955