Nom du fonds :

Compagnie universelle du canal maritime de Suez, puis Compagnie financière de Suez

Entrées :

1995 060 (153 AQ), 2000 036, 2000 037, 2000 038, 2000 039, 2000 040, 2001 007, 2006 056 M, 2011 029, 2011 030

Niveau de description :

Fonds

Fonds rattachés :

2000 042

Association du souvenir de Ferdinand de Lesseps et du Canal de Suez

2000 059

Achats par la Direction des Archives de France de documents relatifs à la Compagnie universelle du Canal de Suez.

2006 020

Marius Fontane

2006 021

Jean Peyrelevade

7 AQ 2001 007

Compagnie universelle du canal de Panama

103 AQ

Banque hypothécaire franco-argentine

Dates extrêmes :

1762-1997 :

  • 1995 060 : 1762-1977

  • 2000 036 : 1853-1979

  • 2000 037 : 1857-1997

  • 2000 038 : 1869-1981

  • 2000 039 : 1970-1992

  • 2000 040 : 1835-1988

  • 2001 007 : 1879-1909

  • 2011 029 : 1856-1962

  • 2011 030 : 1875-1985

Importances matérielles :

2 463 m.l. (17 959 unités documentaires) :

  • 1995 060 : 843,90 m.l. (5653 unités documentaires)

  • 2000 036 : 88,40 m.l. (1340 unités documentaires)

  • 2000 037 : 132 m.l. (1649 unités documentaires)

  • 2000 038 : 152,20 m.l. (529 unités documentaires)

  • 2000 039 : 8,40 m.l. (94 unités documentaires)

  • 2000 040 : 4,80 m.l. (104 unités documentaires)

  • 2001 007 : 1 m.l. (10 unités documentaires)

  • 2011 029 : 363,30 m.l. (1456 unités documentaires)

  • 2011 030 : 873,80 m.l. (7124 unités documentaires)

Statut :

archives publiques et archives privées

Modalités d'entrée :

versement, dépôt

Conditions d'accès :


1995 060

  • de 1853 à 1957 : archives privées déposées sur autorisation du déposant, Association du Souvenir de Ferdinand de Lesseps

  • de 1958 à 1977 :archives publiques, selon la Loi Archives

2000 036

  • de 1853 à 1957 : archives privées déposées sur autorisation du déposant, Association du Souvenir de Ferdinand de Lesseps

  • de 1958 à 1979 : archives publiques, selon la Loi Archives

2000 037

  • de 1853 à 1957 : archives privées déposées sur autorisation du déposant, Association du Souvenir de Ferdinand de Lesseps

  • de 1958 à 1987 : archives publiques, selon la Loi Archives

  • de 1988 à 1997  archives privées déposées sur autorisation du déposant, GDF-SUEZ.

2000 038

  • de 1869 à 1957 : archives privées déposées sur autorisation du déposant, Association du Souvenir de Ferdinand de Lesseps

  • de 1958 à 1981 : archives publiques, selon la Loi Archives

2000 039

  • de 1970 à 1987 :archives publiques, selon la Loi Archives

  • de 1988 à 1992 :archives privées déposées sur autorisation du déposant GDF-SUEZ

2000 040

Archives privées déposées sur autorisation du déposant, GDF-SUEZ

2000 042

2001 007

Archives privées déposées sur autorisation du déposant, Association du Souvenir de Ferdinand de Lesseps

2011 029

  • de 1856 à 1957 : archives privées sur autorisation du déposant

  • de 1958 à 1962 : archives publiques immédiatement communicables (2011 029 532, 546, 1255, 1260, 1288, 1301)

2011 030

    Archives publiques : selon la Loi Archives

Instruments de recherche :

                         Archives originales :

(pdf 973 Ko)

1995 060 : répertoire méthodique. Compagnie universelle du canal maritime de Suez.

(pdf 274 Ko)

2000 036 : bordereau d'entrée. Compagnie universelle du canal maritime de Suez et Compagnie financière de Suez.

(pdf 308 Ko)

2000 037 : bordereau d'entrée. Compagnie universelle du canal maritime de Suez et Compagnie financière de Suez.

(pdf 116 Ko)

2000 038 : bordereau d'entrée. Compagnie universelle du canal maritime de Suez et Compagnie financière de Suez.

(pdf 082 Ko)

2000 039 : bordereau d'entrée. Suez International

(pdf 021 Ko)

2000 040 : bordereau d'entrée. Société Lyonnaise des eaux et de l'éclairage.

(pdf 016 Ko)

2001 007 :bordereau d'entrée. Dossiers de suivi de la Compagnie Universelle du Canal de Panama.

(pdf 151 Ko)

2011 029 : répertoire numérique détaillé. Service des titres de la Compagnie universelle du canal maritime de Suez et Compagnie financière de Suez

(pdf 372 Ko)

2011 030 : bordereau d'entrée détaillé. Compagnie financière de Suez, Banque hypothécaire franco-argentine, Compagnie des eaux et électricité de l'Indochine, Banque de l'Indochine, Banque de Suez, Banque Indosuez.

                           Archives Numérisées :

(pdf 18 Ko)

Liste des documents numérisés.

(pdf 245 Ko)

2005 064, 2005 066, 2005 068, 2005 076 (inventaires).

(pdf 141 Ko)

2007 061 (inventaire).

Brochures thématiques :

Domaine maritime

Négoce, courtage, banque

Galeries d'images :

2005 064 1 :Commission consultative des travaux. – Percement du canal : registres de procès-verbaux. 1859-1869.

2005 064 08-18 Albums photographiques réalisés par Hyppolyte Arnoux et Zangaki frères. 1869-1885.

2005 064 19 : Photographies du canal et des ports. 1905.

Brochure thématique :

Généalogie


Présentation de l'entrée :

Le fonds de la Compagnie universelle du canal maritime de Suez, devenue Compagnie financière de Suez puis Suez International, se compose de 7 entrées confiées aux Archives nationales dès 1977 par voie de dépôt. La première entrée 153 AQ a été ensuite transférée au Centre des archives du monde du travail en 1995, sous le numéro d'entrée 1995 060. Six autres entrées ont suivi en 2000 et 2001 (2000 036, 2000 037, 2000 038, 2000 039, 2000 040, 2001 007) et deux en 2011 (2011 029, 2011 030). Le contrat de dépôt ne concerne que les archives de l'ancienne Compagnie universelle du canal maritime de Suez.


Les archives de l'ancienne Compagnie universelle du canal maritime de Suez ont été données par la Compagnie financière de Suez à l'Association du Souvenir de Ferdinand de Lesseps le 7 avril 1978. Elles sont donc privées. Leur consultation est soumise à l'autorisation préalable de l'Association.


Quant aux archives de la Compagnie financière de Suez, elles sont publiques de 1958 à 1987 puisque la Compagnie a été nationalisée en 1982 et privatisée en 1987. Celles après 1988 sont la propriété de GDF-SUEZ, comme les archives de Suez Internationale et de la Société Lyonnaise des eaux et de l'éclairage. Les archives publiques sont communicables selon la Loi Archives 2008 et les archives privées sur autorisation du déposant, GDF-SUEZ.


Les cotes 1995 060 231-285, 623-625, 632, 1488-1499, 1507-1513, 1552, 1554-1557, 1559-1563, 1565-1573, 1575-1578, 1848-1856, 1869-1875, 1957-1959, 3347-3352, 5179-5296, 5586-5587 ont été numérisées en 2005 et en 2007 sous les cotes 2005 064, 2005 066, 2005 068, 2005 076, 2007 061. C’est pourquoi ce présent répertoire numérique a été complété.


Les cotes 1995 060 922-936 ont été microfilmées en 2006 sous les cotes 2006 056 M 0001-0026.


Notice historique :

Compagnie universelle du canal maritime de Suez, puis Compagnie financière de Suez, puis Suez International.


La Compagnie universelle du canal maritime de Suez fut fondée en 1858 pour la construction et l'exploitation du canal de Suez. Ferdinand de Lesseps avait obtenu du vice-roi d'Égypte Saïd Pacha un premier acte de concession le 19 mai 1855, mais il lui fallut attendre 1864 et une sentence arbitrale de Napoléon III pour que l’acte soit ratifié par le sultan turc, dont le vice-roi était en théorie le vassal. Le coût des travaux était alors évalué à 200 millions de francs, que Lesseps dut financer par une souscription publique, les banques ayant trouvé le projet trop risqué pour s’y associer. Celle-ci n’obtint qu’un succès mitigé, et seules 56 % des actions trouvèrent preneur. Ferdinand de Lesseps réussit cependant à convaincre le vice-roi d’acheter les 44 % restants.


Les travaux, commencés dès 1859, n’avancèrent que lentement jusqu’en 1862, lorsque François-Philippe Voisin remplaça Mougel à la direction générale des travaux, et que le contrat signé avec l’entreprise Hardon, entrepreneur unique, fut résilié au profit de plusieurs sociétés plus étroitement contrôlées par les agents de la Compagnie. Un emprunt obligataire de 100 millions à 5 %, émis en 1867, permit de financer la fin des travaux. Le canal fut finalement ouvert à la navigation maritime en 1869. Les premières années furent difficiles, le canal tardant à attirer vers lui le transit marchand entre Europe et Asie.


En 1875, le Premier ministre britannique Benjamin Disraeli fit racheter à bas prix les 44 % du vice-roi, qui avait entre temps pris le titre de khédive d'Égypte. Les armateurs anglais, principaux utilisateurs du Canal, obtinrent quelque temps après de siéger au Conseil d’administration. Les Anglais y furent dès lors aussi nombreux que les Français : la maîtrise de la route des Indes était sauvegardée. Le trafic transitant par le Canal de Suez progressa ensuite de manière continue, et la Compagnie devint l’une des entreprises les plus rentables du monde. Au terme de l'exercice 1926, elle redistribuait à ses actionnaires l'équivalent de plus deux fois son capital social. Cette année-là, près de 26 millions de tonnes de marchandises avaient emprunté le canal, ce qui représentait la moitié du trafic maritime mondial de marchandises. La Compagnie universelle du canal maritime de Suez fut contrainte de réorienter ses activités quand le colonel Nasser nationalisa le canal en 1956. Elle se transforma deux ans plus tard en Compagnie financière de Suez, nationalisée en 1982 et privatisée en 1987. Elle a fusionné avec la Lyonnaise des eaux sous la dénomination sociale « Suez Lyonnaise des eaux » en 1997. Les archives de la CUCMS ont été inscrites en 1997 sur le Registre de la Mémoire du Monde par l'Unesco. En 2001, le groupe Suez était l'un des premiers acteurs mondiaux du secteur. Il fusionne en 2008 avec Gaz de France (GDF) et est rebaptisé Engie en 2015.


Société lyonnaise des eaux et de l'éclairage :

Fondée en 1880, au capital initial de 50 millions de francs, la Société lyonnaise des eaux et de l'éclairage connaît des débuts difficiles qui la contraignent à ramener son capital à 18 millions en 1889 et à émettre plusieurs séries d'obligations pour amortir certains actifs surévalués. L'entreprise prend son essor à la veille de la Première Guerre mondiale, se développant aussi bien par l'extension directe de ses activités de distribution d'eau et d'électricité à un grand nombre de villes françaises et étrangères (notamment Barcelone), que par le rachat et l'absorption d'entreprises du secteur, comme la Compagnie du Centre et du Midi en 1914, la Société des Eaux de Dunkerque, la Société orléanaise de gaz et d'électricité et la Compagnie du gaz et de l'électricité du Mans, Vannes et Vendôme en 1924, l'Union des gaz en 1929.

En 1946, la Lyonnaise doit transférer à la nouvelle société nationale Électricité de France toutes ses installations de production et de distribution d'électricité et de gaz, tandis que les collectivités locales reçoivent l'année suivante le droit de résilier ou de modifier tous les contrats de fourniture et de distribution d'eau. La société, qui conserve ses usines de matériel et d'équipement électrique, étend alors ses activités à l'assainissement des eaux, au traitement des déchets et au chauffage urbain. En 1980, les 54 entreprises consolidées du groupe employaient près de 40 000 personnes, dont 10 000 dans le secteur de l'eau, 9 000 dans le domaine du traitement des déchets et du chauffage urbain, 17 000 dans les entreprises de travaux contrôlées par la Lyonnaise des eaux, en particulier les Entreprises Albert Cochery, entrepreneur de travaux routiers, la société Travaux industriels pour l'électricité et la Société de force et lumière électriques. Elle fusionne avec la Compagnie de Suez en 1997. Depuis la fusion de Gaz de France et de Suez le 21 juillet 2008, Lyonnaise des Eaux est l'une des principales sociétés du Groupe Suez Environnement détenu partiellement par GDF SUEZ (groupe).


Présentation du contenu :

1995 060, 2000 037, 2000 038, 2001 007, 2011 029

Compagnie universelle du Canal de Suez

1762-1983

2000 036, 2000 037, 2011 029

Compagnie financière de Suez

1857-1997

2000 039

Suez International

1970-1992

2000 040

Société lyonnaise des eaux et de l'éclairage

1835-1988


Sources complémentaires :

132 AQ 324-341

Banque Rothschild, sociétés et syndicats (1854-1942).

207 AQ

Banque ottomane.

65 AQ D 42

Suez (1856-1964)


F12 7298

Révision des tarifs (1902).

F12 11647

Sofimeca (filiale). Demande de dégrèvement fiscal (1961).