Logo des ANMT

Document du mois de mars 2018

mois précédent    retour   mois suivant

Le sport au service de la publicité ? L’exemple de Gaz de France.

Mai 1987 à Vittel : une montgolfière arbore le logo de Gaz de France (GDF) lors du Raid aéronautique des Grandes écoles. Août 1996 à Paris : le Groupe organise cette fois-ci son propre meeting sportif, où les épreuves voient se succéder enfants puis athlètes professionnels jusqu’en soirée. Ces deux clichés ont été pris par le photographe de l’entreprise. À l’image de son slogan « toute notre énergie est pour vous », ils témoignent de l’importance accordée par Gaz de France à sa présence lors de manifestations sportives, qu’il s’agisse d’y participer, de les parrainer ou de les organiser.

Créé en avril 1946, Gaz de France fait partie de ces grands établissements publics nationaux fondés au lendemain de la Seconde Guerre mondiale par nationalisation des compagnies privées préexistantes. Pour GDF, c’est la totalité de la chaîne de production, de transport et de distribution du gaz combustible qui est ainsi prise en charge par l’État, véritable contrepoids et équivalent d’Électricité de France (EdF).

C’est à partir des années 1970 que GDF intègre le sport dans sa politique de marketing et de publicité, tournée vers les consommateurs et de possibles recrues. Le Groupe parraine des rencontres sportives de renom, comme le meeting d’athlétisme international de Paris qui porte son nom. Il souhaite être reconnu comme un acteur majeur du sport en France, et met plus particulièrement en valeur les pratiques sportives du grand public. Des épreuves destinées aux enfants sont ainsi prévues en journée lors de certains meetings - moments singuliers ils peuvent rencontrer des sportifs célèbres - tandis que la soirée est réservée aux exploits des sportifs professionnels. C’est sous les couleurs de GDF que Marie-Jo Perec remporte le 400 m en mai 1996.

Dans le même temps la politique sportive de GDF s’adresse aussi à ses agents-athlètes de haut-niveau, l’entreprise leur permettant de conjuguer carrière professionnelle et passion. GDF participe à de nombreuses rencontres sportives nationales et internationales, y faisant courir ses agents qui arborent les couleurs de l’entreprise sur leurs maillots ou leurs matériels sportifs (voiles de navire, toiles de parachutes, enveloppes de montgolfière, etc.). Sports individuels ou d’équipe sont représentés : course à pied, triathlon, volley-ball, football, ULM, voile, montgolfière, parachutisme, etc. Le raid aéronautique des grandes écoles est un des rendez-vous favoris de l’entreprise, comme en mai 1987 à Vittel, où elle fait équipe à bord de sa montgolfière avec l’École des mines de Nancy et l’École centrale de Paris. Ses agents côtoient ainsi de futurs employés potentiels. .

Le fonds :
Ces 4 clichés font partie de deux dossiers de reportages photographiques établis par le Service communication de Gaz de France à Paris. Le premier compte 95 photographies et le deuxième 26. Au total, le fonds de GDF conservé par les Archives nationales du monde du travail représente plus 1.2 kml de documents versés de 2011 à 2012. Il s’agit exclusivement d’archives publiques. Devenu société anonyme en 2004, GDF est privatisé en 2006 avant de fusionner en 2008 avec Suez. Le Groupe est rebaptisé ENGIE en 2015.
 
2011 020 7567 0012010 020 7567 001
2011 020 7567 0032011 020 7567 003
 
 
 
2007 008 146612011 020 7567 002

Meeting Gaz de France à Paris. – Activités réservées aux enfants (en journée) et athlètes professionnels vainqueurs des compétitions (en soirée), dont Marie-Jo Perec sur le 400 m : 3 photographies couleurs, 15 x 10,5 cm, août 1996.

ANMT, Gaz de France, 2011_020_7567.

 
 
 
2011 020 7683 0012011 020 7683 001

Montgolfière de Gaz de France participant au Raid aéronautique des Grandes écoles à Vittel : photographie couleurs, 9,3 x 14 cm, mai 1987.


ANMT, Gaz de France, 2011_020_7683.