Nom du fonds :

Groupe Rothschild / Compagnie du Nord

Entrée :

1997 019

Niveau de description :

fonds

Fonds rattachés :

48 AQ, 202 AQ, 1997 019 et 2008 013

Compagnie du chemin de fer du Nord

132 AQ

Banque Rothschild

60 AQ, 2006 031 M

Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans

Dates extrêmes :

1753-1973

Importance matérielle :

5,20 mètres linéaires (108 unités archivistiques) dont 14 bobines de microfilms

Statut :

archives privées

Modalités d'entrée :

don

Conditions d'accès :

immédiatement communicable

Instrument de recherche :

(pdf 128 Ko)

Répertoire méthodique du CAMT réalisé en 1997 et complété en 2005.

Brochure thématique :

Négoce, courtage, banque


Présentation de l'entrée :

Ce fonds est entré au Centre des archives du monde du travail en 1997. Il s’agit d’un don de la Banque Barclays, dont le siège social est 183 avenue Daumesnil 75012 Paris, représentée par Madame Boisnet.

Barclays est une banque britannique basée à Londres (Royaume-Uni) et fondée en 1896. En 1991, elle acquiert en France l’Européenne de Banque (ancienne Banque Rothschild) et sa filiale Laffitte Investissement.

Ce fonds comporte différents sous-fonds d’archives du Groupe Rothschild et de la Compagnie du Nord comme suit : la Compagnie du chemin de fer du Nord, la Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans, la Compagnie du Nord, de la Banque Rothschild ainsi que d’autres sociétés fondées ou absorbées par elles.

Les registres cotés 1997 019 001-003, 023-044 ont été microfilmés. Ces supports de substitution pour la communication sont cotés en 2005 013 M 007-009, 054-064.


Notice historique :


COMPAGNIE DU CHEMIN DE FER DU NORD puis COMPAGNIE DU NORD

La Compagnie du chemin de fer du Nord est fondée en 1845 pour exploiter la grande artère de Paris à la frontière de Belgique construite par l'État. Avant 1848, la Compagnie du Nord absorbe les deux lignes de Creil à Saint-Quentin et de Fampoux à Hazebrouk et, en 1851, la compagnie, plus importante, d'Amiens à Boulogne : aucun document ne nous est parvenu de ces compagnies. En 1853, la compagnie reçoit en Belgique l'exploitation de la ligne de Charleroi à Erquelines qui devient le Nord belge après l'acquisition d'autres lignes.

En 1875, le Nord reprend les lignes de la Compagnie du Nord-Est (Lille-Valenciennes et Lille-Béthune) et de la Compagnie de Picardie et des Flandres.

En 1937, l'exploitation du réseau passe à la Société nationale des chemins de fer (SNCF), entreprise publique ; la Compagnie du chemin de fer du Nord devient la Compagnie du Nord, société privée financière gestionnaire de capitaux. En association avec la Compagnie du P.O. (Paris-Orléans), elle sert de holding au groupe Rothschild. La banque Rothschild est alors une filiale de la Compagnie du Nord. En 1978, la banque Rothschild absorbe la Compagnie du Nord et redevient l'entreprise principale du groupe.


COMPAGNIE DU CHEMIN DE FER DE PARIS À ORLEANS

La ligne de Paris à Orléans est concédée en 1838 à une compagnie privée. Un décret du 27 mars 1852 autorise la fusion des compagnies concessionnaires des lignes de Paris à Orléans, du Centre, d’Orléans à Bordeaux et de Tours à Nantes. Face à la concurrence du Grand Central exploitant les lignes transversales de ce secteur géographique et soutenu par les frères Pereire, la compagnie se rapproche des Rothschild. En 1875, les nouvelles conventions permettent à la Compagnie d’Orléans d’absorber des lignes d’intérêt local. À partir de 1922, la Compagnie d’Orléans prend en charge l’exploitation du réseau du Midi.

En 1937, soit cent ans après sa fondation, la Compagnie d’Orléans transfert son réseau à la SNCF. Elle devient à cette date une compagnie financière s’associant à la Compagnie du Nord pour servir de holding au groupe Rothschild.


BANQUE ROTHSCHILD

Fils d’un banquier-négociant de Francfort, James de Rothschild s’installe à Paris en 1811 pour y fonder une banque. Cette banque, dont le siège social est au 26 rue Laffitte à Paris, participe à la création de la Compagnie du chemin de fer du Nord dont les barons de Rothschild assurent la direction jusqu’à la nationalisation des chemins de fer en 1937. En 1978, la banque Rothschild absorbe la Compagnie du Nord, société privée financière, subsistant à la nationalisation de la Compagnie du chemin de fer du Nord. Nationalisée en 1982, elle devient l’Européenne de banque acquise en 1991 par Barclays.


SOCIETE D’INVESTISSEMENT DU NORD

La Société d’investissement du Nord (SINord) est fondée en 1953 par la Compagnie du chemin de fer du Nord et la banque Rothschild, dans le cadre de l’ordonnance du 2 novembre 1945 sur les sociétés d’investissement. Son siège social est fixé 26 rue Laffitte à Paris, comme la banque Rothschild.

Elle est absorbée par la Compagnie du Nord en 1967.


SOCIETE DE PARTICIPATION DES ATELIERS DU NORD DE LA FRANCE

La Société de participation des ateliers de construction du Nord de la France (SOPAR) est fondée en tant que société anonyme en 1958. Elle prend la suite des Ateliers de construction du Nord de la France, d’André Delabon. En 1960, elle se transforme en société d’investissement sous la dénomination Société de participation du Nord de la France (SOPANOR).

Elle est absorbée en 1964 par la Société d’investissement du Nord.


SOCIETE D’INVESTISSEMENT DES TECHNIQUES NOUVELLES

La Société d’investissement des techniques nouvelles est fondée en 1959 par la banque Rothschild et la Banque nationale pour le commerce et l’industrie.

Elle est absorbée en 1964 par la Société d’investissement du Nord (SINord).


SOCIETE FINANCIERE D’EXPLOITATIONS INDUSTRIELLES

La Société financière d’exploitations industrielles est fondée en 1927 par la Société Goudchaux et compagnie. Elle absorbe la Société d’exploitations minières et industrielles en 1929 puis est absorbée à son tour par la Compagnie du Nord en 1960.


SOCIETE PARISIENNE DE BANQUE

La Société parisienne de banque est fondée en 1881. Elle prend la suite du Comptoir de la banque et de la bourse, de M. Lefort. Son siège social est fixé 12 rue Bleue à Paris, puis 48 rue des Petits Champs. La société bénéficie de l’apport de la Société Robert Schumann en 1954. En 1956, elle devient la Compagnie financière de Paris (COFPA).

En 1968, elle est absorbée par la Compagnie du Nord après apport d’actifs à la Banque Rothschild.


SOCIETE FRANÇAISE D’INVESTISSEMENTS PETROLIERS

La Société française d’investissements pétroliers est fondée en 1957 par les banques Rothschild et Lazard et compagnie.

En 1968, elle est scindée et absorbée d’une part par le Crédit mobilier industriel SOVAC, et d’autre part par la Compagnie du Nord.


Présentation du contenu :

1997 019 001-051,

                055-060,

                095-108

Compagnie du chemin de fer du Nord, puis Compagnie du Nord.

1844-1973

1997 019 061-069

Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans.

1838-1970

1997 019 052-054

Banque Rothschild.

1748-1894

1997 019 070-076

Société d'investissement du Nord.

1945-1967

1997 019 077-079

Société de participation des Ateliers du Nord de la France.

1958-1964

1997 019 080-081

Société d'investissement des techniques nouvelles.

1959-1960

1997 019 082-087

Société financière d'exploitations industrielles.

1927-1960

1997 019 088-090

Société parisienne de banque.

1950-1968

1997 019 091-094

Société française d'investissements pétroliers.

1957-1968