Nom du fonds :

ÉTABLISSEMENTS ARBEL

Entrée :

70 AQ et 1995 020 M

Niveau de description :

fonds

Sous-fonds rattachés :

79 AQ

Chantier du Landy

Société civile de reconstitution immobilière de Douai et des environs

Société de construction des wagons de grande capacité

Société de location de wagons de grande capacité

Société d'exploitation de wagons de grande capacité

Société industrielle financière et immobilière

80 AQ

Société des habitations ouvrières du Nord et du Centre,

Société des habitations ouvrières de Douai,

Société civile de reconstruction immobilière de Douai et des environs

81 AQ

Société française de matériel agricole et industriel

96 AQ

Société des aciers comprimés – AGP

Société des fours à coke de Douai

Fonds rattachés :

2006 083

ARBEL, famille

Dates extrêmes :

1783-1956

Importance matérielle :

68,4 m.l. (458 unités documentaires, dont 10 microfilms)

Statut :

archives privées appartenant à l’État

Modalités d'entrée :

don

Conditions d'accès :

immédiatement communicable

Instrument de recherche :

(pdf 98 Ko)

Répertoire numérique par C. Jullien, stagiaire en archives, C. Pris, conservateur, et M. Thaon, commis, complété en 2010 par Marie Bouquet, chargée d'études documentaires, sous la direction de Françoise Bosman, et complété en 2012 par Gersende Piernas, chargée d'études documentaires.

Brochures thématiques :

Construction

Transport


Présentation de l'entrée :

Ce fonds a été déposé en 1955 par les établissements Arbel auprès de la section des archives privées et économiques des Archives nationales à Paris.

Il a été transféré en 1995 au Centre des archives du monde du travail, sous le numéro d'entrée 1995 020. Il a été donné par Maître Gorrias, syndic liquidateur, par lettre du 26 septembre 2011.

Les cotes 70 AQ 447-456 ont été microfilmées sous la cote 1995 020 M.



Notice historique :

Le Groupe Arbel créé à la fin du XIXe siècle comprend une société principale et des filiales dont la durée variable et dont les archives constituent autant de fonds séparés. Le siège social est au 24 rue du Rocher à Paris (VIIIe).

Créée en 1894 sous le nom de Forges de Douai, où se trouvent encore les usines, cette société fabrique des wagons spéciaux pour houille et coke, ainsi que les pièces de métallurgie lourde telles que gros emboutis, châssis de voitures, réservoirs, etc.

Les wagons spéciaux pour transports lourds brevetés vers 1905, furent exploités par une filiale dont Arbel possédait toutes les sections. En 1939, la SNCF unifia tous les parcs de wagons spéciaux qu'elle confie à partir de 1941 à la Société de gérance de wagons de grande capacité (SGW). Cette situation étant devenue définitive après la guerre, Arbel supprima ses filiales et géra directement sa participation dans cette Société. La Société Arbel est devenue en 1985 Arbel Fauvet Rail (AFR). Elle a été reprise par IGF Industrie et liquidée en 2010.


Présentation du contenu :

Les archives qui subirent des pertes pendant les hostilités comportent plusieurs ensembles. L'un est purement financier, c'est la gérance des participations dans des sociétés de transport, de métallurgie et de mines ; l'autre industriel, concernant les Forges de Douai et la cokerie voisine. On y trouve une documentation précise concernant la technique des fabrications avec des plans, et les marchés exécutés pendant 40 ans tant en France qu'à l'étranger.

Les questions de main-d'œuvre et de salaires ont été assez bien conservées pour la même période, ainsi que les dossiers traitant de la mobilisation industrielle et des dommages de guerre pour les deux périodes d'hostilités qui touchèrent durement la Société. Enfin, les bilans et les comptes permettent de voir tous les aspects de la crise qui a frappé l'industrie depuis 1930.

Les archives des Sociétés de transports permettent indirectement de se faire aussi une idée de l'activité industrielle en France grâce à leur comptabilité conservée d'une manière assez suivie pour la période 1907-1939 et même pendant la guerre.

L'activité de l'usine de tracteurs agricoles de Vierzon, laquelle présente un autre aspect de l'économie française, est malheureusement moins bien représentée ; seuls les dossiers du conseil d'administration ont été conservés. Enfin, il n'est pas sans intérêt, pour les études d'architecture et d'urbanisme, d'avoir un fonds relativement complet d'habitations à bon marché.

Le cadre de classement établi par la Société a été conservé, autant que possible, sauf les parties trop déclassées par suite des déménagements successifs.

L'inventaire des archives du groupe avant son dépôt aux Archives nationales se trouve sous la cote 70 AQ 446.




70 AQ 1-101

Conseil d'administration.

1894-1950

70 AQ 102-158

Assemblées générales.

1894-1949

70 AQ 159-192

Inventaires.

1895-1941

70 AQ 193-257

Actions et obligations, balances et bilans, trésorerie, portefeuille-participations, frais généraux, crédits, comptabilité, impôts et financement.

1894-1954

70 AQ 258-291

Personnel.

1895-1948

70 AQ 292-308

Régime du travail.

1897-1956

70 AQ 309-353

Usines et commandes.

1895-1954

70 AQ 354-363

Contentieux.

1894-1953

70 AQ 364-369

Graphiques.

1894-1951

70 AQ 370-393

Fabrications.

1908-1951

70 AQ 394-402

Dommages de guerre.

1914-1953

70 AQ 403-410

Titres de propriété.

1783-1938

70 AQ 411

Brevets

1909-1952

70 AQ 412-415

Service commercial

1924-1949

70 AQ 416-446

Syndicats patronaux et organismes professionnels.

1914-1953

70 AQ 447-456

Microfilms.

1940

70 AQ 457

Plaques de verre.

[1907]-1922

70 AQ 458

Plans.

s.d.