Nom du fonds :

Comité d’entreprise des 3 Suisses France

Entrée :

2016 077

Niveau de description :

fonds

Fonds rattachés :

2016 007 3 Suisses

Dates extrêmes :

1988-2014

Importance matérielle :

0,10 mètre linéaire

Statut :

Archives privées appartenant à l’État

Modalités d'entrée :

Don

Conditions d'accès :

Communicabilité et reproduction selon les délais légaux en vigueur dans le Code du patrimoine

Instrument de recherche :

(pdf 87 Ko)

Répertoire numérique détaillé réalisé par Déborah Pladÿs, secrétaire de documentation


Présentation de l'entrée :

Les archives du Comité d’entreprise de 3 Suisses France ont été données à l’État dans un courrier du 29 novembre 2016, suite à la dissolution du CE. Elles sont enregistrées aux Archives nationales du monde du travail sous le numéro d’entrée 2016 077.

Le fonds est cependant lacunaire ; il comprend notamment les plans de sauvegarde de l’emploi des années 2009, 2011 et 2014, mis en place suite aux plans sociaux et aux transformations internes de l’entreprise.


Notice historique :

L’entreprise des 3 Suisses trouve son origine en 1932, quand Xavier Toulemonde – famille déjà implantée dans la filature de la laine dans la région Roubaix-Tourcoing – entreprend de vendre de la laine à tricoter par correspondance, sous la raison sociale « Les Filatures des 3 Suisses », qui deviendront « Les 3 Suisses ». La marque va ensuite évoluer vers une offre de vêtements et de décoration. Dès 1934, elle ouvre des magasins à l’étranger.

L’entreprise 3 Suisses devient l’un des leaders du marché de la vente par correspondance.

Depuis 2005, l’entreprise est en difficulté et enregistre des déficits importants. En 2009, elle connaît une profonde réorganisation et un plan de sauvegarde de l'emploi, l’objectif étant de favoriser le e-commerce pour redynamiser son activité. Les boutiques ferment en 2012 et le dernier catalogue papier est publié en 2014, ce qui donne lieu à une nouvelle vague de licenciements.

En 2013, le groupe 3SI (3 Suisses International), auquel appartient les 3 Suisses, est racheté par le groupe Otto qui revend trois ans plus tard Becquet, Blancheporte et Venca. En mars 2016, il annonce la vente de l'activité e-commerce pour se limiter aux services aux entreprises d’e-commerce, avec le distributeur de colis Mondial Relay et le préparateur de commandes Dispeo. Il met ainsi fin à l’activité historique de vendeur de produits textiles. En décembre 2016, les 3 Suisses quittent le siège historique de Croix pour installer les quarante employés restant à Villeneuve d’Ascq.


Présentation du contenu :


2016 077 001

Fonctionnement

2011

2016 077 002-003

Information sur la gestion de l’entreprise

1988-2014

2016 077 004-005

Activités sociales et culturelles

1989-2012