Nom du fonds :

Jacques Scherer, dirigeant d'entreprises aéronautiques

Entrée :

2012 039

Fonds rattachés :

sans

Dates extrêmes :

1930-2000

Importance matérielle :

1,10 ml

Statut :

archives privées et archives publiques

Modalités d'entrée :

collecte

Conditions d'accès :

Sur autorisation pour les cotes 001 ; 008 ; 011-028.

Selon le code du Patrimoine pour les cotes 002-007 ; 009-010.

Instrument de recherche :

(pdf 115 Ko)

répertoire numérique réalisé par Marie Triot secrétaire de documentation

Brochures thématiques :

Aéronautique

Transport


Présentation de l'entrée :


Archives déposées en octobre 2012 aux Archives nationales du monde du travail par l'épouse et la fille de Jacques Scherer, directeur général adjoint de la société Air France puis directeur commercial chez Dassault. Ce fonds est représentatif non seulement de la formation des ingénieurs de l'aviation civile mais aussi de l'évolution d'une carrière révélatrice de l'évolution de deux entreprises concurrentes du point de vue des postes de direction.


Biographie


Jacques Scherer fut ingénieur civil de l'aéronautique, né le 1er mai 1916 à Montbard (Côte d'Or), marié le 20 août 1955, il est décédé le 10 avril 2010 à Paris.

Après des études secondaires au Lycée Saint-Charles de Marseille, il entre à la faculté des sciences à l'Institut de mécanique des fluides puis à l’École nationale supérieure de l'aéronautique et en sort en 1939 licencié ès sciences, ingénieur civil de l’aéronautique.


Jacques Scherer réalise la première partie de sa carrière auprès de la compagnie Air France. Il est tout d'abord rattaché à la direction de l'exploitation de l'aéroport de Marignane en 1941, il devient ensuite chef de service technique de la région Europe (transports militaires). De 1945 à 1952, il est chef du service matériel au Bourget. De 1952 à 1955, il est chef du département des opérations aériennes. De 1955 à 1957, il est directeur régional pour l'Algérie. Il devient à partir de 1957 jusqu'en 1963 directeur du matériel. De 1963 à 1968, il est directeur général adjoint (affaires techniques).

Suite à un désaccord avec le président directeur général concernant le personnel navigant, Jacques Scherer démissionne de son poste de directeur général adjoint en 1968.


Jacques Scherer poursuit sa carrière à partir de 1968 auprès de la société Marcel Dassault-Bréguet Aviation en tant que directeur commercial avions civils, puis de 1972 à 1980, en tant que conseiller de la direction générale en matière d'aviation civile.

Parmi ses activités annexes on peut signaler son rôle de professeur auprès du Centre d'instruction du personnel navigant dès 1942, ainsi qu'à l’École nationale d'aviation civile en 1951.

Jacques Scherer a en outre été fondateur associé de la société Air service en 1946 et gérant de la Société d’études, de constructions et de services pour souffleries et installations aérothermodynamiques (Sessia) de 1978 à 1985.


Air France

Air France est fondée en 1933, elle est issue de la fusion de la Compagnie générale transaérienne, Air Orient, Air Union et les lignes Farman.

En mai 1940, Air France est placée sous la tutelle de l’État français et son siège est transféré du Bourget à Marseille pour revenir au Bourget après guerre. Le 26 juin 1945, l'aviation civile française est nationalisée et Air France devient propriété de l’État. En 1953, Air France se modernise en introduisant le quadrimoteur Lockheed Constellation dans sa flotte pour les vols transatlantiques qui durent alors 15 heures. Face à la saturation du Bourget, l'aérogare d'Orly est fondé en 1957 où s'installe Air France pour s'installer en 1974 à Roissy. Air France et ses groupes sont les plus gros opérateurs en matière de longs courriers comme le Boeing 747, l'Airbus A 300 et le Concorde.

En 1999, la compagnie Air France entame le processus de privatisation, qui ne sera achevé qu'en 2003, ainsi toutes les archives concernant la compagnie Air France et datant d’avant 2003 sont considérées comme publiques.


Dassault

Dassault aviation est fondé en 1929 par Marcel Bloch qui prend le nom de Marcel Dassault en 1949. Depuis les années 1930 sont construits de nombreux appareils de l'aviation civile (Falcon, Mercure) et militaire comme les bombardiers.

Comme toutes les entreprises aéronautiques, la société anonyme des avions Marcel Bloch est nationalisée. Marcel Bloch accepte les indemnités de l’État et créé une société de construction de moteurs. La société conçoit dès 1947 des appareils pour l'armée française et des appareils à réaction. Le Mystère II est le premier avion français à franchir le mur du son.

Le 27 juin 1967, à la demande de l'État, la Société rachète Bréguet Aviation. À compter du 1er avril 1971, les deux sociétés se rapprochent aboutissant à une fusion prenant le nom de Avions Marcel Dassault-Bréguet Aviation (AMD-BA). Dès 1977 l’État décide une prise de participation minoritaire dans le capital des Avions Marcel Dassault-Bréguet Aviation. En 1982, Marcel Dassault offre à l’État 26% des actions des AMD-BA ce qui permet à la société de conserver la majorité.

Le 19 juin 1990, AMD-BA devient Dassault Aviation.

Le 23 décembre 1992, un communiqué du ministre de la Défense et du ministre de l'Économie et des Finances annonce le rapprochement structurel entre l'aérospatiale et Dassault Aviation ainsi que le renforcement dans leur capital de la Société de gestion et de participations aéronautiques (SOGEPA), holding regroupant une partie des participations de l'État dans les deux groupes.

Le 21 février 1996, le président de la République, Jacques Chirac, annonce le rapprochement effectif entre Aerospatiale et Dassault Aviation, interrompu par la dissolution de l'Assemblée nationale et l'arrivée au pouvoir d'un gouvernement socialiste en avril 1997.

À la suite du transfert à Aérospatiale des actions détenues par l'État (45,76 %) (14 mai 1998), de la création d’Aérospatiale Matra (1999) puis du groupe privé européen EADS, Dassault Aviation se retrouve, le 4 septembre 2000, dans la situation d'une entreprise détenue par deux actionnaires privés (Groupe Dassault : 49,93 % et EADS : 45,76 %).


Présentation du contenu :


2012 039 001-010

Air France

1941-1978

2012 039 011-017

Dassault

1968-1980

2012 039 018-028

Documents personnels

1930-2000