Nom du fonds :

Daniel LEVENT, ergonome et secrétaire du Groupement d'ergonomie de la Région Nord (G.E.R.N.)

Entrée :

2004 044

Niveau de description :

fonds

Fonds rattachés :

sans

Dates extrêmes :

1970-1994

Importance matérielle :

6,20 m.l. (15 cartons Armic)

Statut :

archives privées appartenant à l’État

Modalités d'entrée :

don

Conditions d'accès :

libre, sauf pour la reproduction des photographies selon le donateur

Instrument de recherche :

(pdf 040 Ko)

Bordereau sommaire réalisé par René Brumain, David Huret, A.T.A.S.M. et Gersende Piernas, chargée d’études documentaires en juillet 2006, puis complété en mai 2007 par Gersende Piernas.

Brochure thématique :

Associations


Présentation de l’entrée :

Ce fonds est entré au Centre des archives du monde du travail en 2004. Monsieur Daniel Levent fut secrétaire pendant vingt ans du G.E.R.N. (Groupement d'ergonomie de la Région Nord). Il a fait don de ses dossiers personnels au C.A.M.T. par lettre du 22 juin 2004.


Notice historique :

Le G.E.R.N. (Groupement d’ergonomie de la Région Nord) association régie selon la loi de 1901, est créé en 1977 dans le Nord de la France ayant pour but la promotion et le développement régionaux de l’ergonomie en vue de son application quotidienne par les usagers, surtout en petites et moyennes entreprises. Il s’agit d’un organisme agréé par le Ministère du Travail pour l’expertise de l’hygiène, la sécurité et des conditions du travail. Son siège est fixé à l’Institut de médecine du travail, Faculté de médecine, 1, place de Verdun, 59045 Lille Cedex. La durée de l’Association est illimitée selon ses statuts.


Le GERN regroupe des membres de professions et d’expériences diverses tels que des médecines du travail, des universitaires (Universités de Lille I, II, et III), des directeurs ou responsables d’entreprises ou d’administrations, des ingénieurs, etc. Les prestations du GERN recouvrent trois domaines complémentaires :


Les ressources de cette association proviennent des cotisations annuelles de ses membres, des subventions qui lui sont accordées, du revenu de ses biens, de tout autre moyen (chantiers, formation, information, etc.).


Le GERN travaille en relation constante avec de nombreuses structures (administration, organismes régionaux et nationaux, groupes professionnels, syndicats patronaux et de salariés, universités et Grandes Écoles) et surtout celles qui collaborent à l’amélioration des conditions de travail (services de médecine du travail, Direction régionale du travail, Conservatoire national des arts et métiers, l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail ANACT, etc.). Il est un carrefour sur la qualité de vie en milieux de travail. Il tient à promouvoir la pluridisciplinarité des intervenants, la participation des entreprises et de leurs personnels. Il développe ses différentes réalisations dans les domaines de l’animation (conférences, colloques, tables rondes, commissions techniques, animations Comité d’hygiène et sécurité, Commission de l’amélioration des conditions de travail), de la formation (permanente en amélioration des conditions de travail en entreprise ou dans l’enseignement supérieur), de la réalisation d’outils pédagogiques. Il intervient dans les entreprises sur l’étude et l’allégement de la charge de travail, la promotion de la sécurité dès la conception technique, la valorisation des conditions de vie au travail dans la conception architecturale, la participation ergonomique à des actions de réinsertion d’handicapés en milieu de travail, l’épidémiologie, la mise au point de méthodologie d’intervention et d’investigation en milieux de travail, l’étude des corrélations éventuelles entre le risque toxique et les résultats biologiques, la surveillance des risques biologiques.

Pour ce faire, le GERN édite aussi un certain nombre d’outils pédagogiques (fiches pratiques du médecin en entreprise, manuels pour professions médicales, publications professionnelles, etc.). Il publie sa propre lettre d’information Gern-Echo.


Il a effectué des prestations dans des entreprises comme Arbel, Phildar, Lepoutre, etc.


En 1992, la création d’un groupement d’intérêt public, le C.E.R.E.S.T.E. (Centre de recherches en santé-travail-ergonomie) par six partenaires régionaux (Université droit et santé de Lille II, la région Nord-Pas-de-Calais, la CRAM Nord-Picardie, le CHRU de Lille, l’Institut de médecine du travail et le GERN) a finalement contribué à faire péricliter le GERN en 1994.


Présentation du contenu :

Ces documents concernent les formations dispensées par cette association, ses études et enquêtes réalisées au sein des entreprises et des institutions, ses réunions. Le fonds comporte aussi de la documentation, des dossiers de presse et quelques photographies. Il s’agit d’un fonds important et original sur l’ergonomie au travail et en milieu scolaire.