Nom du fonds :

Fédération du Nord du Parti communiste français

Entrées :

2003 039, 2004 027

Niveau de description :

fonds

Fonds rattachés :

2004 028 Henri Martel, ouvrier mineur, syndicaliste CGT, homme politique communiste

Dates extrêmes :

  • 2003 039 : 1960-1990

  • 2004 027 : 1960-1990

Importances matérielles :

  • 2003 039 : 42,30 mètres linéaires

  • 2004 027 : 16 mètres linéaires

Statut :

archives privées

Modalités d'entrée :

dépôt révocable

Conditions d'accès :

communicable selon les délais légaux, reproduction sur autorisation

Instruments de recherche :

(pdf 44 Ko)

2003 039 : bordereau d'entrée

(pdf 128 Ko)

2004 027 : bordereau d'entrée complété en 2014 par Déborah Pladÿs, secrétaire de documentation

Brochures thématiques :

Les archives du mouvement mutualiste et du mouvement syndical

Associations


Présentation de l'entrée :

La Fédération du Nord du Parti communiste français a effectué deux dépôts de ses archives au Centre des archives du monde du travail en 2003 (entrée 2003 039) et en 2004 (entrée 2004 027). Ces deux entrées ont fait l'objet d'un contrat de dépôt signé le 23 juin 2003.


Notice historique :

Le Parti communiste français (PCF) est un parti politique de gauche. Il a été fondé en décembre 1920 au congrès de Tours qui devait décider de l'adhésion de la SFIO à l'Internationale communiste fondée en 1919 par Lénine. C'est alors la Section française de l'Internationale communiste (SFIC) qui voit le jour et qui deviendra le Parti communiste français.

Le PCF est une des forces politiques majeures françaises du XXe siècle, participant à la coalition de gauche qui forme le Front populaire élu en 1936, puis dans l'après-guerre, étant fortement implantés dans les milieux ouvriers et intellectuels, il devient le « premier parti de France ». Dans les années 1970, il se détache de l'idéologie soviétique et perd en popularité devant le Parti socialiste, fondé en 1972 et qui devient le parti majoritaire de gauche. Le PCF s'est récemment engagé dans une alliance électorale avec le Front de Gauche. Le parti se fixe pour objectif officiel, selon ses statuts, « l’émancipation de tous par la maîtrise sociale, le partage des richesses, des connaissances et des pouvoirs »

Le parti aura été fortement marqué par deux de ses secrétaires généraux, Maurice Thorez qui exerce ses fonctions de 1930 à 1964, puis Georges Marchais, de 1972 à 1994.

L'organe officiel du PCF a longtemps été le journal L'Humanité, qui en est désormais structurellement indépendant mais reste proche idéologiquement1.


Présentation du contenu :


2003 039 : fonctionnement de la fédération du Nord (bureau fédéral, conférences fédérales, secrétariat, adhésions, correspondance), dossiers de travail, rapports, actions et grèves, stages de militants, relations avec le parti et les sections locales, campagnes électorales, interventions publiques et dossiers parlementaires de Gustave Ansart, conférences de presse, diverses publications du parti, affiches. Papiers de l'association France-URSS.


2004 027 : congrès du PCF, fonctionnement de la fédération du Nord (assemblée fédérale, comité fédéral, conférences fédérales, secrétariat, adhésions, lettres fédérales), rapports, dossiers d'actions, campagnes électorales, propositions de lois, écoles de formation du PCF, interventions publiques et dossiers parlementaires de Gustave Ansart, dossiers de Jean-Pierre Marescaux, conférences de presse, dossiers documentaires, diverses publications du parti, affiches.

1Notice rédigée à l'aide la notice du PCF <http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/PCF/114255>, consultée le 6 janvier 2014.