Nom du fonds :

François Beaumadier, photographe en résidence au TRU (Société de traitement des résidus urbains)

Entrée :

1995 051

Niveau de description :

fonds

Fonds rattachés :

1991 019 2000 028 Travail et Culture

Dates extrêmes :

1992

Importance matérielle :

0,33 mètres linéaires (2 unités documentaires)

Statut :

archives privées

Modalités d'entrée :

dépôt

Conditions d'accès :

immédiatement communicable

Instrument de recherche :

(pdf 97 Ko)

Répertoire numérique détaillé du CAMT.


Présentation de l'entrée :

Ce fonds est entré au Centre des archives du monde du travail en 1995. Il s'agit du dépôt fait par François Beaumadier, photographe, de ses photographies réalisées dans le cadre de sa résidence dans la Société de traitement des résidus urbains à Lille, pour laquelle il avait reçu une subvention de la Direction des archives de France afin d'effectuer un tirage papier de ces clichés.


Notice historique ou biographique :

La société de traitement des résidus urbains (TRU) assure pour le compte de la Communauté urbaine de Lille la collecte des ordures ménagères, la propreté des rues de Lille, l'enlèvement des encombrants, le nettoyage des marchés, la collecte des résidus professionnels et industriels, la création et la gestion des déchetteries, le curage des réseaux d'assainissement et des installations industrielles, etc. La société emploie environ 1 100 salariés.


Le photographe François Beaumadier dans le cadre d'une résidence de cinq mois au sein des différents services de la TRU (Société de traitement des résidus urbains de la région lilloise), de février à juin 1992, a su se faire accepter des employés de la TRU qu'il a accompagnés chaque jour dans leur ballet nocturne. Attiré d'abord par la dimension chorégraphique du travail, dont il tente de restituer le mouvement, François Beaumadier a aussi tiré parti du contact privilégié qu'il avait avec ces hommes pour en faire des portraits pleins de chaleur humaine. L'intérêt de cette série réside donc autant dans la documentation exceptionnelle qu'elle constitue sur le travail des "éboueurs" à l'heure de la mécanisation et du tri sélectif, que dans la mise en lumière d'une démarche artistique, attachée à traquer le beau autant que l'humain.


Présentation du contenu :


1995 051 001-002

Photographies des services de TRU.

1992

1995 051 002

Exposition "Résidus en danse".

1992