Nom du fonds :

Houillères du Bassin du Nord Pas-de-Calais

Entrées :

1994 008, 1994 015, 2005 039, 2010 032

Niveau de description :

fonds

Fonds rattachés :

2002 056

Charbonnages de France

2001 012

Agglonord (Société anonyme Agglomération du Nord), filiale des Charbonnages de France (Douai, Nord)

2014 003

Archives volées par Monsieur Fiey et restituées par la Justice belge aux ANMT.

Dates extrêmes :

  • entrée 1994 008 : 1827-1977

  • entrée 1994 015 : 1773-1940

  • entrée 2005 039 : 1947-1964

  • entrée 2010 032 : 1913-1970

Importances matérielles :

  • entrée 1994 008 : 311,60 m.l. (54 008 unités documentaires)

  • entrée 1994 015 : 1,20 m.l. (34 unités documentaires)

  • entrée 2005 039 : 2,40 m.l. (2 525 unités documentaires).

  • entrée 2010 032 : 3,80 m.l. (99 unités documentaires)

Statut :

archives publiques

Modalités d'entrée :

versement effectué à la fermeture des sociétés des Houillères du Bassin du Nord Pas-de-Calais

Conditions d'accès :

  • entrée 1994 008 : selon les délais légaux prévus par la loi Archives de 2008

  • entrée 1994 015 : librement communicable

  • entrée 2005 039 : librement communicable. La reproduction est soumise au respect des droits d’auteur attachés aux documents iconographiques

  • entrée 2010 032 : librement communicable

Indisponibilité en salle de lecture

Les cotes suivantes sont momentanément incommunicables :1994 008 50030 à 53688 et 2005 039 1 à 1698

Instruments de recherche :

(pdf  9 017 Ko)

Entrée 1994 008

(pdf 159 Ko)

Entrée 1994 015

(pdf 452 Ko)

Entrée 2005 039

(pdf 1 325 Ko)

Entrée 2010 032

Brochure thématique :

Généalogie


Présentation des entrées :


Entrée 1994 008 :

En 1969, le groupe d'exploitation de Douai a décidé de verser une partie de ses archives aux Archives départementales du Nord. C'est finalement en juillet 1994 que les Archives départementales ont transféré ces dossiers au Centre des archives du monde du travail à Roubaix.


Le versement 1994 008 est constitué de plusieurs fonds : six fonds contenant des registres comptables (la Compagnie des mines d'Aniche, de l'Escarpelle et de Flines-lez-Raches, la Société lorraine de carbonisation, la Société immobilière de l'Ostrevent et la Société industrielle et financière du Douaisis) et un fonds essentiellement composé des dossiers individuels du personnel (le groupe d'exploitation de Douai).


Ce dernier fonds comporte les dossiers individuels des travailleurs des Houillères du Bassin du Nord‑Pas‑de‑Calais (groupe de Douai) nés avant 1900, soit 53 688 dossiers au total. Pour chaque dossier, sont répertoriés, le nom, le ou les prénoms du travailleur, la date de naissance et de décès (si cette dernière est connue) ainsi que les dates extrêmes du dossier. Un dossier individuel se compose de tout ou partie des documents suivants : livret de situation retraçant le parcours professionnel et personnel du travailleur (date de mariage, nombre et noms des enfants) accompagné pour certains d'une ou plusieurs photographies de l'employé, fiches salaire, fiche de la Caisse autonome des retraites, attestations diverses, bulletin de visite médicale, radiographie pulmonaire, certificat d'aptitude au travail, actes de mariage, naissance et de décès, carte charbon, coupure de presse, note manuscrite, correspondance et un ou plusieurs livrets ouvriers. Ces dossiers sont classés par ordre alphabétique.


Entrée 1994 015 :

Archives inventoriées et conservées aux Archives départementales du Nord jusqu’en 1994, sous la cote J61 puis J701, date à laquelle elles ont été transférées au CAMT sous le numéro d'entrée 1994 015.

En 2015, dix documents saisis par la Justice belge suite au vol de M. Fiey dans les années 2000 ont été réintégrés dans les cotes 1994 015 0003, 0004 et 0034.


Entrée 2005 039 :

Le fonds d’archives des Houillères du Bassin du Nord et du Pas-de-Calais – Groupe d’Hénin-Liétard a été transféré en 1994 au Centre des archives du monde du travail par les Archives départementales du Pas-de-Calais (cotés dans la sous-série 23 J). Il fait partie d’un ensemble de sous-fonds d’archives composé des mines de Béthune (Pas-de-Calais), du Boulonnais (Pas-de-Calais), de Bruay (Pas-de-Calais), de Carvin (Pas-de-Calais), de Clarence (Pas-de-Calais), de Ferfay et Cauchy à la Tour (Pas-de-Calais), de Gouy-Servins (Pas-de-Calais), de Liévin (Pas-de-Calais), de Ligny-les-Aires (Pas-de-Calais), de Marles (Pas-de-Calais), de Meurchin (Pas-de-Calais), de Noeux-Vicoigne-Drocourt (Pas-de-Calais), et d’Ostricourt (Pas-de-Calais) (voir répertoires en salle de lecture). Le fonds d’archives du groupe Hénin-Liétard est composé de photographies et négatifs représentant des vues aériennes des sites miniers, des installations de surface, les portraits de mineurs, les œuvres sociales.


Entrée 2010 032 :

Le fonds des Houillères du Bassin du Nord-Pas-de-Calais a été retrouvé suite au classement du fonds des mines de Vicoigne, Noeux et Drocourt, entré au Centre des Archives du Monde du Travail en 1994. Les archives minières étaient conservées jusqu'en 1994 aux Archives départementales du Pas-de-Calais. Une convention signée le 17 octobre 1994 entre les Houillères du Bassin du Nord Pas-de-Calais et le département du Pas-de-Calais a permis le transfert de ces archives au Centre des Archives du Monde du Travail. Ce fonds est donc issu d’une compagnie privée, puis nationalisée en 1946, ses archives en sont donc publiques.


Ce fonds se compose de documents relatifs au service central des Houillères du Bassin du Nord Pas-de-Calais mais également des archives de quelques-uns des groupes d'exploitation gérés par cette entité : Auchel-Bruay, Béthune et Oignies. Les archives administratives, comptables et du personnel y tiennent une place importante. De nombreux ouvrages enrichissent ce fonds et apportent un sérieux éclairage sur l'organisation de l'activité minière.


Ce fonds permet de saisir les relations qu'entretiennent les Houillères du Bassin du Nord Pas-de-Calais avec leurs différents groupes d'exploitation. Il donne une vue d'ensemble de l'organisation de l'activité minière dans le Nord Pas-de-Calais.


Notice historique :


Les Houillères nationales du Nord-Pas-de-Calais sont créées, à partir de 18 compagnies initiales, par l'ordonnance du 13 décembre 1944. Le 17 mai 1946, la loi sur la nationalisation leur donne le nom de Houillères du Bassin du Nord Pas-de-Calais. C'est un établissement public à caractère industriel et commercial. Charbonnages de France (CdF) et les Houillères des deux autres bassins (Centre et du Midi, Lorraine) sont créées dans le même temps.

Á ses débuts les Houillères doivent se relever des dommages que la guerre a laissés derrière elle. Les années 1945 s'annoncent comme une véritable lutte pour que l'activité minière reprenne rapidement, bataille que l'on nomme la « bataille du charbon ».

En 1947, les premiers efforts se font sentir. Le Bassin compte 200 000 mineurs et la production est remontée à plus de 28 millions de tonnes. Sous l'impulsion du Commissariat au Plan, les Houillères entreprennent un programme ambitieux de modernisation. En 1952, le record de la période d'après-guerre est enregistré. Ce sont ainsi 97 000 mineurs qui extraient 29,4 millions de tonnes de charbons. Pourtant les résultats financiers de l'établissement se dégradent face à la concurrence du pétrole et du gaz. Des puits sont fermés à Auchel, Noeux-les-Mines, Bully et Vendin tandis que les stocks de production invendus s'accumulent sur les carreaux des mines.

Face à ces difficultés, le gouvernement met au point, en 1960, un plan de régression de la production charbonnière et demande l'arrêt de l'embauchage. Entre 1967 et 1973, les Houillères et Charbonnages de France entreprennent une politique d'aide à l'industrialisation de la région minière pour favoriser la conversion du bassin minier.

Le 25 avril 1983, François Mitterrand, Président de la République annonce à Lille la fin progressive de l'extraction dans le Nord Pas-de-Calais. Le 21 décembre 1990, l'extraction du charbon du siège du 10 de Oignies dans le Pas-de-Calais est arrêtée. Cette date marque la fin de la production de charbon dans le bassin du Nord Pas-de-Calais.

Un décret du 11 décembre 1992 acte la disparation des HBNPC. 270 ans après la découverte du premier gisement houiller dans le Valenciennois, 24 milliards de tonnes de charbon ont été extraites dans cette région qui reste historiquement le plus grand bassin charbonnier français.


Présentation du contenu :


SERVICE CENTRAL


1937-1970


1994 008 00001

Direction générale. 1938-1939.


2010 032 01-20

Comptabilité. 1945-1966.

1994 008 00002-53688

Personnel. 1897-1977.

1994 008 53689

Réglementation du travail. 1959.

2010 032 22-67

Bibliothèque. 1945-1967.

GROUPE DE AUCHEL-BRUAY


1913-1970


2010 032 68-69

Administration générale. 1944-1945, s.d.


2010 032 70

Production. 1967-1970.

2010 032 71-72

Personnel. 1913-1968.

GROUPE DE BETHUNE


1948-1953


2010 032 73

Direction générale. 1948-1950.


2010 032 74

Correspondance générale. 1952-1953.

GROUPE DE DOUAI


1827-1945


1994 008 001-523, 843

Groupe d'exploitation de Douai. 1900-1959.


1994 008 53690-53892

Compagnie des Mines d'Aniche. 1827-1944.

1994 008 53893-53980

Compagnie des Mines de l'Escarpelle. 1906-1946.

1994 008 53981-53982

Compagnie des Mines de Flines-les-Raches. 1922-1924.

1994 008 53983-53984

Société immobilière de l'Ostrevent. 1923-1946.

1994 008 53985-53986

Société industrielle et financière du Douaisis. 1928-1939.

1994 008 53987-54008

Société lorraine de carbonisation. 1900-1942.

GROUPE HÉNIN-LIÉTARD


1947-1964


2005 039 0001-2525

Photographies et négatifs représentant des vues aériennes des sites miniers, des installations de surface, les portraits de mineurs, les œuvres sociales


GROUPE DE OIGNIES


1934, 1944-1962


2010 032 75-76

Administration générale. 1945-1952.


2010 032 77-95

Comptabilité. 1945-1962.

2010 032 96-98

Approvisionnement. 1934,1944-1950

2010 032 99

Production. 1958-1960