Nom du fonds :

PICOT-BROCARD

Entrée :

138 AQ (1997 048), 1997 048 M

Niveau de description :

fonds

Fonds rattachés :

sans

Dates extrêmes :

1802-1807

Importance matérielle :

1 microfilm (1 unité documentaire uniquement sous forme de microfilm)

Statut :

archives privées appartenant à l’État

Modalités d'entrée :

microfilmage

Conditions d'accès :

Immédiatement communicable

Instrument de recherche :

(pdf 56 Ko)

Répertoire numérique réalisé en 1976 par Isabelle Guérin-Brot, et complété en 2011 par Gersende Piernas, chargée d'études documentaires.

Brochure thématique :

Activité textile


Présentation de l'entrée :

Ce fonds est entré aux Archives nationales Site de Paris en 1976 sous forme de microfilmage, sous la cote 138 AQ. Le microfilm a reçu une cote spécifique, 426 Mi.


En 1997, le fonds a été transféré au Centre des archives du monde du travail à Roubaix, sous le numéro d'entrée 1997 048. En 2006, le microfilm a reçu une cote spécifique 1997 048 M.


Jusqu'à sa fermeture à la fin du XXe siècle, la maison Brocard a conservé toutes ses archives (livres de comptes, de commandes et de clients, dessins, piquages et ponçages). Les dessins avaient fait l'objet d'un inventaire détaillé en 1968-1969 par Guy Putfin, sous-archiviste aux Archives nationales (Service du Musée). Seul le livre des ventes, permettant d’identifier de nombreux ouvrages, a pu être microfilmé. Marie Brocard, descendante, a vendues tous documents originaux au Musée du Louvre dans les années 1990.


Notice historique ou biographique :

La maison Brocard est située au 1, rue Jacques-Coeur à Paris (IVème arrondissement). Brocard est brodeur du Mobilier national spécialisé dans la restauration; la broderie, la tapisserie et les tissus.


Brocard a repris, en 1880 les ateliers de broderie, tapisserie, décoration et restauration fondés par Picot, brodeur de l’Empereur en 1800, qui avait eu pour successeurs Delalande (brodeur du Roi 1825) en 1830, Lepetit en 1850 et Maincent en 1870.

Robert Brocard et son fils Louis ont travaillé pour le Mobilier national. L’entreprise, S.A.R.L., actuellement dirigée par Madame Brocard conserve une importante collection de dessins et de modèles de décoration (costumes, uniformes, drapeaux, mobilier, etc…) On citera parmi les principaux travaux exécutés par la Maison, le grand manteau du sacre de Napoléon et ses habits de cour brodés, le Trône de Louis XVIII, les broderies de la voiture du sacre de Charles X, une reconstitution de la chambre de l’Impératrice Joséphine à la Malmaison etc.


Présentation du contenu :


138 AQ 1

1997 048 M 001

Registre des débits (ou des ventes) de la maison Picot.

1802-1807