Nom du fonds :

Séquestre des biens des syndicats en 1940 (CFTC, CGT, CGAF) par la Direction des domaines de la Seine

Entrée :

12 AS

Niveau de description :

fonds

Fonds rattachés :

21 AQ, 32 AQ, 33 AQ, 35 AQ, 36 AQ, 37 AQ, 38 AQ, 39 AQ, 107 AQ, 108 AQ, 127 AQ, 1996 091 M, 2000 012, 2013 075

Archives d’entreprises, associations, syndicats et de personnes dont les biens ont été mis sous séquestre en 1944 par la Direction des domaines de la Seine

Dates extrêmes :

1921-1946

Importance matérielle :

2 unités documentaires, 0,25 mètre linéaire

Statut :

archives privées devenues propriété de l’État et archives publiques

Modalités d'entrée :

dépôt de 1950

Conditions d'accès :

librement communicable

Instrument de recherche :

(pdf 11 Ko)

Répertoire numérique réalisé par R. Gourmelon et H. Charnier.

Brochure thématique :

Les archives du mouvement mutualiste et du mouvement syndical


Présentation de l'entrée :


Le fonds des séquestres des biens des syndicats est coté 12 AS. Il s'agit d'un dépôt de la Direction des Domaines entré aux Archives Nationales le 31 décembre 1950. Ces archives n'ayant jamais été réclamées par l'entreprise sont donc devenues la propriété de l’État. Ce fonds a été transféré en 1998 au Centre des archives du monde du travail sous le numéro d'entrée 1998 034.


Le fonds comprend de la documentation sur la Confédération française des travailleurs chrétiens (CFTC), la Confédération générale du travail (CGT) et la Confédération générale de l'artisanat française (CGAF), notamment à propos du personnel, des statuts, des finances et des organisations qui en dépendent. Mais aussi des archives de l’Administration des domaines.


Notice historique :


La Confédération française des travailleurs chrétiens est un syndicat créé en 1919, regroupant d'autres syndicats chrétiens. Il s'agit du premier syndicat d'envergure nationale dont l'idéologie ne repose pas sur la lecture marxiste mais sur le christianisme social. En 1964, le syndicat se divise : il donne naissance à la Confédération française démocratique du travail, syndicat laïc, tandis qu'une minorité d'adhérents poursuit la lutte idéologique de la CFTC.


La Confédération générale du travail est fondée en 1895. La charte d'Amiens, adoptée en 1906, confirme ses traits caractéristiques, notamment la lutte des classes et son indépendance vis-à-vis des partis politiques.


La Confédération générale de l'artisanat français est la première confédération de syndicats d'artisans en France, créée en 1922.


Leurs biens ont été placés sous séquestre en 1940. La main levée se fait en 1944.


Présentation du contenu :


12 AS 1

CGT

1921-1946

12 AS 2

CFTC et CGAF

1928-1946