Chevalement

Mines et mineurs de charbon

entre réalité et imaginaire

Les rendements

Accueil > L´exploitation du charbon > La production de charbon : Rendements

La France a toujours importé du charbon pour satisfaire les besoins croissants de l´industrie : les rendements des bassins français n´ont jamais suffi.

Jusqu´à la Première Guerre mondiale, la production est irrégulière. Elle augmente cependant considérablement entre 1850 et 1900, passant de 4.300.000 tonnes à près de 40.000.000 ! En 1930, un maximum de 59 millions de tonnes est atteint, renouvelé seulement en 1959.

À partir des années 1960, devant le développement d´autres énergies et notamment du fuel, les objectifs de production sont constamment revus à la baisse, en application de la décision gouvernementale de cesser définitivement la production.


Les compagnies minières surveillent de près la production de leurs puits : les chiffres de la production sont relevés quotidiennement, et des tableaux récapitulatifs sont régulièrement réalisés. Ils permettent de suivre l´évolution de la production, mais aussi des prix de vente.

Carnet de renseignements statistiquesSociété houillère de Bruay : carnet de renseignements statistiques, 1855-1891.ANMT, Fonds des HBNPC - Bruay, 1994 050 036 Statistiques de productionCompagnie des mines de la Grand'Combe : statistiques de la production de charbons et d'agglomérés, 1836-1936.ANMT, Fonds de la Compagnie des mines de la Grand'Combe, 90 AQ 185 Rapport d'extraction Mines du Boulonnais : rapport d'extraction, 1918.ANMT, Fonds des HBNPC - Boulonnais, 1994 045 027 Graphique et statistiques Fonds Rolande Trempé : plusieurs graphiques sur l'évolution de la production du charbon en France, XXe siècle.ANMT, Fonds Rolande Trempé, 2005 044
Exposition universelle de 1900Exposition universelle de 1900, Exposition minière et monde souterrain, vue de la façade du pavillon d'exposition : album photographique, 1900.ANMT, Fonds du Comité central des houillères de France, 40 AS 269 Diplômes Mines de Béthune : série de neuf diplômes, 1907-1935.ANMT, Fonds des HBNPC - Mines de Béthune, 1994 026

Le charbon connaît ses heures de gloire dans la seconde moitié du XIXe et au début du XXe siècle. Les grandes expositions, dont l´Exposition universelle de Paris en 1900, font la part belle aux mines de charbon, qui se voient remettre des prix pour récompenser les efforts de production ou encore les innovations techniques qui améliorent les rendements.

La loi Durafour qui instaure la journée de 8 heures au fond, votée en 1919, est considérée par les compagnies comme étant à l´origine de la diminution des rendements. Dans les faits, la France a accumulé un retard technique important, et le charbon français est concurrencé à la fois par les charbons étrangers moins chers, et le pétrole : la fermeture des mines françaises est programmée dès les années 1960.

Journal et brochures Journal et brochures sur les difficultés traversées par l´industrie houillère au XXe siècle.ANMT, Fonds des HBNPC - Bruay, 1994 050 520 Brochure et articles sur la reconversion nécessaire des bassins miniers Brochure et articles de presse sur la reconversion nécessaire des bassins miniers, 1975-1984.ANMT, Fonds Michel Hug, 1994 014 Cessation de l'extraction en France Brochure et journaux sur la cessation de l´extraction houillère, 1975-1990.ANMT, Fonds des prêtres-ouvriers du Nord-Pas-de-Calais, 1998 003 014 Dissolution de Charbonnages de FranceDissolution de Charbonnages de France : dernières statistiques publiées par le site internet des Charbonnages.ANMT, non coté