Chevalement

Mines et mineurs de charbon

entre réalité et imaginaire

Les mines de charbon et le Service du travail obligatoire

Accueil > Les difficultés et les crises > Les guerres : Service du travail obligatoire

Le Service du travail obligatoire (STO) instauré en 1942, oblige les Français à travailler au service de l´Allemagne. Pour certains jeunes hommes, accepter de travailler dans les mines françaises passées sous contrôle de l´occupant est alors un moyen d´éviter de partir en Allemagne.


Affiche et note relatives au STO Affiche et note relatives au Service du travail obligatoire dans les mines, 1943. ANMT, Fonds des HBNPC - Mines de Béthune, 1994 026ANMT, Fonds du Comité central des houillères de France, 40 AS 44 Fiches de candidature Fiches de candidatures d´étudiants de l´École des mines et de l´École polytechnique pour le travail au fonds des mines dans le cadre du STO, 1943. ANMT, Fonds du Comité central des houillères de France, 40 AS 44 Lettres de candidature Lettres de candidature d´élèves ingénieurs des écoles techniques employés dans les mines de Courrières dans le cadre du STO, 1943. ANMT, Fonds du Comité central des houillères de France, 40 AS 44 Candidatures diverses Diverses candidatures pour un travail à la mine dans le cadre du STO, 1943. ANMT, Fonds du Comité central des houillères de France, 40 AS 44 Courriers sur les réfractaires au STO Lettres relatives aux réfractaires du STO, 1944. ANMT, Fonds des HBNPC - Mines de Béthune, 1994 026