Une exposition sur

la protection du patrimoine architectural et urbain de Roubaix

15 septembre-15 décembre 2000

 

Le Centre des archives du monde du travail va accueillir à partir du 15 septembre 2000 une exposition destinée à sensibiliser les habitants de Roubaix à la protection et à la mise ne valeur du patrimoine architectural, urbain et paysager de leur commune.

Cette manifestation s’appuie sur le travail mené dans le cadre de l’étude faite pour l’établissement d’une ZPPAUP (zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager) et illustre les recherches réalisées pour la partie sud de la ville, sur laquelle a porté la première partie de l’étude.

L’exposition comprendra des documents originaux ainsi que des panneaux explicatifs, qui seront ensuite présentés de façon itinérante dans les équipements publics des quartiers anciens de Roubaix.


Une première partie exposera les objectifs et le contenu de la ZPPAUP. Ensuite, sera présentée l’histoire architecturale et urbaine des quartiers sud de Roubaix qui sera divisée en quatre périodes.
Un premier ensemble de documents, relatifs à l’époque pré-industrielle, permettront d’évoquer l’essor lent et progressif, entre la fin du XV
e siècle et la fin du XVIIIe siècle, de Roubaix, qui n’était alors qu’une bourg rural d’origine médiéval.
La partie suivante, consacrée à la première moitié du XIX
e siècle, appelée époque proto-industrielle, montrera l’extension de la ville vers le Nord et la mise en place des infrastructures qui favoriseront son développement industriel.
Ensuite, l’exposition évoquera la seconde moitié du XIX
e siècle, l’époque industrielle, qui correspond à une croissance urbaine très rapide liée à l’essor de la production textile. Cette urbanisation accélérée est très vite relayée par la municipalité qui a assuré la mise en place des équipements publics indispensables pour faire face à un tel développement urbain.
La dernière partie, consacrée au XX
e siècle, montrera le prolongement de l’extension urbaine vers le sud dans l’entre-deux-guerres, la construction des logements collectifs caractéristiques de l’après Seconde Guerre mondiale, et les opérations de rénovation urbaine des années 1970 qui ont entraîné la dégradation du tissu industriel.