Jacques Couëlle

Biographie sommaire

 

 

Jacques CouëlleArchitecte né en 1902 à Marseille et décédé en 1996 à Paris.

Très jeune, il travaille comme créateur de bijoux. Passionné par l'archéologie, l'art, l'architecture médiévale, la botanique, et l'histoire naturelle, il préfère voyager au détriment d'études universitaires.

En 1925, il fonde sa société à Aix en Provence intitulée la « Décoration architecturale, maîtrise vivante des arts et de la pierre, du fer et du feu ».

Parallèlement à cette activité, il conçoit un grand nombre de châteaux et de demeures à la fois pastiches et assemblages d'éléments anciens. Sa production architecturale reste marquée par les dépôts de multiples brevets d'inventions, dont le fermoir à clip pour collier.

Au milieu des années cinquante il se consacre uniquement à l'architecture et se voit confier des ensembles de villas et des complexes somptueux qui lui valent son surnom d'architectes de milliardaires. Son goût prononcé pour le luxe et ses diverses recherches sur l'habitat touristique lui permettrent entre autre de construire pour l'Aga Khan.

 

Bibliographie sommaire

 

· Armand Lanoux, Castellaras ou les maison du bonheur, Paris, éd. Julliard, 1965.

· Michel Ragon, «Jacques Couëlle», in Cimaise, n° 103, août – octobre 1971.

· Gilbert Luigi, Jacques Couëlle - Parenthèse architecturale, collection architecture+recherche, éd. Pierre Mardaga.

· Catalogue de l’exposition : Vivre ailleurs aujourd’hui, Centre Georges Pompidou, 1988.