Société La Vieillesse

9 AS




Historique


Fondée le 1er janvier 1824, cette société avait pour but d'assurer à ses membres, à partir de l'âge de 60 ans et après un minimum d'inscription de 20 ans, une pension de retraite.

Assez lente à se développer pendant les 70 premières années, cette société prit une plus grande importance entre 1890 et 1914. Elle commença à décliner après la guerre et fut absorbée par la Caisse nationale des retraites en 1939-40.

Le nombre des inscriptions donne une idée assez précise de cette évolution : 1824-1872 : 1.100 inscriptions ; 1872-1882 : 1.200 ; 1882-1892 : 900 ; 1892-1902 : 4.000 ; 1902-1912 : 4.300 ; 1912-1922 : 1.300 ; 1918-1928 : 900.



Modalités d'entrée


Les archives de la Société La Vieillesse ont été bien conservées à partir de 1890 environ, date de sa réorganisation en même temps que début d'une période de prospérité, comme on l'a vu. Seuls les procès-verbaux des assemblées générales remontent à la fondation (1824).

Les archives de la Société La Vieillesse ont été données aux Archives nationales en 1947.

L'inventaire a été réalisé par R. Gourmelon.

Dates extrêmes des documents : 1824-1941
Librement communicable