Nom du fonds :

Banque de Laborde

Entrée :

2 AQ (1996 033)

Niveau de description :

fonds

Fonds rattachés :

sans

Dates extrêmes :

1759-1789

Importance matérielle :

2,8 mètres linéaires (29 unités documentaires)

Statut :

archives privées appartenant à l’État

Modalités d'entrée :

don

Conditions d'accès :

librement communicable

Instrument de recherche :

(pdf 88 Ko)

Inventaire réalisé par G. Teissier et M. Garrigues, complété en 2014 par Camille Guilhot, stagiaire, en Master 2 Métiers des archives à l’université d’Aix-Marseille, sous la direction de Gersende Piernas, chargée d’études documentaires.

Brochure thématique :

Négoce, courtage, banque


Présentation de l'entrée :


Le fonds de la banque de Laborde est entré, sous la cote AB XIX 479-502 aux Archives nationales (puis recoté en 2 AQ en 1999) par voie de don du marquis de Laborde, en 1911. Les documents cotés 2 AQ 26 à 29 ont été achetés en 1974. Le fonds a été transféré au CAMT en 1996, sous le numéro d’entrée 1996 033.


Notice historique :


Né en Espagne d'une famille béarnaise, Jean-Joseph de Laborde (1724-1794) s'installe à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) et entre dans une maison qui fait le commerce avec l'Espagne et l'Amérique. Un prêt qu'il négocie en 1758 pour le compte du gouvernement français le met en rapport avec Choiseul : cette opération lui vaut la place de banquier de la cour à laquelle il est nommé en février 1759 en remplacement de Paris-Montmartel. En cette qualité, il est chargé des payements effectués par le ministère des Affaires étrangères. Laborde est remplacé comme banquier de la Cour par l'armateur malouin Magon de la Balue en 1767 [sa comptabilité est arrêtée le 2 novembre 1767]. Il se consacre alors tout entier à ses opérations bancaires et commerciales. La Terreur l'envoie à l'échafaud le 18 avril 1794.



Présentation du contenu :


2 AQ 1-25

Comptabilité au service des Affaires étrangères

1759-1767

2 AQ 26-29

Comptabilité de la Banque

1770-1789