Nom du fonds :

Compagnie des agents de change de Paris et Chambre syndicale des agents de change, devenue Société des bourses françaises puis Euronext.

Entrées :

29 AQ (1996 092), 184 AQ (1995 062), 1996 092 M, 1997 098 (205 AQ), 1998 017, 2000 002, 2002 038

Niveau de description :

Fonds

Dates extrêmes :

1923-2000

Importances matérielles :

  • 29 AQ : 7 unités documentaires en 4 microfilms, 1 unité en registre (0,10 m.l.)

  • 1997 098 (205 AQ) : 290 unités documentaires, soit 91 m.l.

  • 184 AQ (1995 062) : 495 unités documentaires, soit 495 m.l.

  • 1998 017 : 1291 unités documentaires , soit 90 m.l.

  • 2000 002 : 313 unités documentaires, soit 53,16 m.l.

  • 2002 038 : 15 unités documentaires, environ 8 m.l.

Statut :

archives publiques

Modalités d'entrée :

microfilmage et déshérence (29 AQ)

don (184 AQ, 205 AQ, 1998 017, 2000 002)

dépôt de la Délégation régionale de Lyon de la SBF (2002 038)

Conditions d'accès :

librement communicable (184 AQ, 205 AQ, 1998 017, 2000 002)

communicable suivant les délais légaux (2002 038)

Instruments de recherche :

(pdf 57 Ko)

29 AQ : répertoire numérique.

(pdf 123 Ko)

184 AQ (1995 062) : répertoire numérique.

(pdf 186 Ko)

1997 098 (205 AQ) : bordereau d'entrée dactylographié.

(pdf 203 Ko)

1998 017 : répertoire méthodique.

(pdf 291 Ko)

2000 002 : répertoire numérique.

(pdf 018 Ko)

2002 038 : bordereau d'entrée.

Brochures thématiques :

Négoce, courtage, banque

Les archives du mouvement mutualiste et du mouvement syndical

Documentation sur les entreprises

activité textile


Notice historique :

Lyon est la première ville de France à se doter de l'équivalent d'une Bourse, qui s'organise dans les années 1540 en marge des grandes foires commerciales de la ville. On y négociait alors surtout effets de commerce et lettres de change. Il faut attendre 1639 pour que le pouvoir royal réglemente la profession d'agent de change, et 1724 pour qu'une bourse soit officiellement établie à Paris. Bonaparte réserve aux agents de change le monopole des transactions sur les titres d'état, les actions et les effets commerciaux. La loi du 28 décembre 1966 institue une Compagnie des agents de change unique et nationale, regroupant tous les agents de change des bourses françaises. La compagnie est dissoute en 1988 et remplacée par une société anonyme, la Société des bourses françaises, tandis que les agents de change laissent la place à des sociétés commerciales aux mêmes attributions. Ces dernières perdent leur monopole sur les transactions boursières en 1996, auxquelles ont désormais accès, notamment, les banques et les assurances. En 2000, les bourses de Paris, Bruxelles, Amsterdam fusionnent et donnent naissance à Euronext, première bourse d'Europe.


Officiers publics chargés de la négociation des lettres de change et des effets publics, les agents de change ont vu leurs prérogatives établies par un édit de juin 1572. Ils sont supprimés par les lois des 2 et 17 mars 1791. Une loi du 28 vendémiaire an IV les rétablit avec les courtiers en marchandises à Paris (en province par la loi du 28 ventôse an IX). Les agents de change sont groupés en une compagnie dirigée par un syndic. La compagnie présente les nouveaux agents de change à la nomination du pouvoir exécutif et réglemente la profession. C'est elle qui autorise les poursuites entamées par les agents contre les tiers. Elle gère une caisse commune qui a été créée en 1818 quand, lors d'une grave crise financière, la compagnie s'est vue obligée d'emprunter pour soutenir plusieurs de ses membres.


Présentation du contenu :