Nom du fonds :

Crédit mobilier

Entrée :

25 AQ (1996 047), 2006 048 M

Niveau de description :

fonds

Fonds rattachés :

sans

Dates extrêmes :

1852-1915

Importance matérielle :

0,4 m.l (9 unités documentaires) + 2 microfilms

Statut :

  • originaux : archives privées

  • microfilms : propriété de l’État

Modalités d'entrée :

dépôt

Conditions d'accès :

librement communicable

Instrument de recherche :

(pdf 75 Ko)

Inventaire réalisé en 1953 par Bertrand Gille, complété en 2014 par Camille Guilhot, stagiaire, en Master 2 Métiers des archives à l’université d’Aix-Marseille, sous la direction de Gersende Piernas, chargée d’études documentaires.

Brochure thématique :

Négoce, courtage, banque


Présentation de l'entrée :


Les archives du Crédit mobilier ont été déposées aux Archives nationales par la Banque de l'Union parisienne en 1953. Elles ont été transférées en 1996 au CAMT sous le numéro d’entrée 1996 047. Les deux premières cotes ont été microfilmées sous le numéro 2006 048 M.


Notice historique :


La création des grands établissements de crédit, réclamés depuis des années par les Saint-Simoniens et par un certain nombre d'hommes d'affaires, ne date effectivement que du début du Second Empire. En 1852, les frères Pereire lancent, malgré l'opposition de la Haute banque, la Société générale de crédit mobilier. Celle-ci s'effondre en 1870.

Ses affaires sont reprises par la Société de Crédit mobilier qui disparaît à son tour en 1902, laissant ses archives à un organisme de défense des porteurs de valeurs mobilières, l'Office des rentiers. Titre et clientèle sont vendus au Crédit mobilier français, fondé en 1902. Ce dernier établissement fusionne, en 1931, avec la Banque de l'union parisienne.


Présentation du contenu :


25 AQ 1-2

2006 048 M 0001

Société générale du Crédit mobilier

1852-1870

25 AQ 3-9


Société du Crédit mobilier

1871-1915