Nom du fonds :

Entrepreneurs et dirigeants chrétiens – EDC

Entrée :

2016 001

Niveau de description :

fonds

Fonds rattachés :

sans

Dates extrêmes :

1925-2010

Importance matérielle :

15,60 ml

Statut :

archives privées

Modalités d'entrée :

dépôt pour les cotes 2016 001 001 à 2016 001 277

don pour les cotes 2016 001 278 à 2016 001 313

Conditions d'accès :

délais légaux en vigueur tels qu’ils sont appliqués aux archives publiques : librement communicable à l’exception des cotes 2016_001_029, 030-035, 131, 170, 220-222, 276 (délai de 50 ans)

Indisponibilité en salle de lecture :

-

Instrument de recherche :

(pdf 225 Ko)

répertoire numérique

Brochure thématique :

Associations


Présentation de l'entrée :


Ce fonds est entré en 2016 aux Archives nationales du monde du travail suite à un travail de recherche universitaire. Il se compose d’un ensemble relatif à l’association intitulée actuellement Entrepreneurs et dirigeants chrétiens (EDC), mais précédemment prénommée Confédération française des professions (CFP) puis Confédération française du patronat chrétien (CFPC).

Le fonds se compose également de sous fonds relatifs aux associations et sociétés connexes de l’association, à savoir l’EPEE : Études et périodiques, l’École du chef d’entreprise (Asfo-ECE, ADEC et ECE-IPAG), l’Association des anciens élèves de l’École du chef d’entreprise (AECE), la SCI du 24 rue Hamelin et la SCM CFPC-ADEC.

Le dernier sous-fonds est celui des archives personnelles du président de la section nantaise du CFPC, Jean-Philippe Decré.

L’ensemble de ce fonds a été inventorié en 2016 et 2017.


Notice historique ou biographique :


Entrepreneurs et dirigeants chrétiens (EDC) est un mouvement d’Église, et non un syndicat patronal. Il est œcuménique et regroupe des chrétiens catholiques, protestants et orthodoxes. Il définit lui-même sa mission comme étant « d’aider les chefs d’entreprise à faire l’unité entre leur foi et leur vie professionnelle ».


Afin de propager les enseignements de l’Encyclique Rerum Novarum dans le monde de l’entreprise, Léon Harmel fonde en 1891 l’Union fraternelle du commerce et de l’industrie. Des syndicats patronaux se regroupent en 1899 et constituent les Unions fédérales professionnelles catholiques.

Le 9 janvier 1926, Joseph Zamanski crée la Confédération française des professions (CFP). Celle-ci a une double vocation : elle regroupe les employeurs décidés à « réintégrer dans le monde des affaires la morale et la conscience », et elle regroupe des syndicats composés par ces employeurs. Dès l’origine, la CFP compte 3 500 adhérents. Elle s’organise en sections et dispose d’une instance centrale à Paris, d’abord située au 100 rue de l’Université puis au 24/26 rue Hamelin.

Au lendemain de la Libération, la CFP se transforme en Centre français du patronat chrétien (CFPC), suite à la création en 1945 du Conseil national du patronat chrétien (CNPF). Cette scission souligne le fait que le CFPC abandonne ses activités syndicales et choisit d’être exclusivement un mouvement chrétien de chefs et dirigeants d’entreprise. Le but du mouvement est alors de rassembler les dirigeants pour faire progresser la doctrine sociale de l’Église.

Le 23 mars 1958, par modification des statuts, le Centre français du patronat chrétien s’appelle dorénavant « Centre chrétien des patrons et dirigeants d’entreprise français » et ce jusqu’en 1989. Dans ces mêmes statuts, l’association se définit comme étant : « un mouvement qui réunit les patrons et dirigeants d’entreprise soucieux de faire face en chrétiens à leurs responsabilités propres dans les entreprises, les professions et l’économie toute entière, voulant se pénétrer de la doctrine sociale de l’Église, la faire connaître, en faire progresser l’application par leurs recherches et leurs initiatives ».

En 2000, le CFPC devient Entrepreneurs et dirigeants chrétiens (EDC).


Pour le besoin de ses activités (formation, édition, achat de biens immobiliers, gestion de personne…), le CFPC crée diverses sociétés ou associations, en particulier : l’EPEE : Études et périodiques, l’École du chef d’entreprise et son association des anciens élèves, ainsi que plusieurs SCI.


Présentation du contenu :


2016 001 001-164

CFP, CFPC, EDC.

1925-2010

2016 001 165-204

EPEE : Études et périodiques.

1944-2002

2016 001 205-213

Asfo-ECE.

1969-1979

2016 001 214-235

ADEC.

1965-1993

2016 001 236-253

ECE IPAG.

1965-1995

2016 001 254-260

AECE.

1965-1986

2016 001 261-273

SCI du 24 rue Hamelin.

1958-1994

2016 001 274-277

SCM CFPC-ADEC.

1978-1994

2016 001 278-313

Jean-Philippe Decré, président de la section nantaise.

1974-2002