Nom du fonds :

Compagnie des messageries maritimes et Compagnie générale transatlantique

Entrée :

2015_003

Niveau de description :

entrée

Fonds rattachés :

sans

Dates extrêmes :

1926-1976

Importance matérielle :

0,10 mètre linéaire

Statut :

archives publiques

Modalités d'entrée :

versement

Conditions d'accès :

Librement communicable (délai légal pour le secret en matière commerciale et industrielle expiré)

Indisponibilité en salle de lecture :


Instrument de recherche :

(pdf 96 Ko)

Répertoire numérique détaillé établi par Vincent Boully


Présentation de l’entrée :


Cet ensemble de document, entré aux Archives nationales du monde du travail en janvier 2015, est un reliquat de documents en multiples exemplaires proposés à élimination par l’association French Lines (Le Havre). Exceptionnellement, un exemplaire de ces documents a été conservé à titre de documentation historique sur la Compagnie des messageries maritimes.


Notice historique ou biographique :


Les origines de la Compagnie des messageries maritimes remontent à l’entreprise créée en 1851 par Albert Rostand, armateur marseillais, et Ernest Simons, directeur des Messageries nationales, afin d’exploiter la concession des services postaux de la Méditerranée, accordée par l’État, le 28 février 1851. La société anonyme constituée sous la dénomination « Compagnie des services maritimes des messageries nationales » est autorisée par décret du président de la République, le 22 janvier 1852. Vingt ans plus tard, en 1871, l’entreprise prend son appellation définitive : la « Compagnie des messageries maritimes ».

Après la Seconde Guerre mondiale, la Compagnie des messageries maritimes fait l’objet d’une nationalisation, par la loi du 28 février 1848 portant réorganisation de la marine marchande. Les articles 15 et 16 de cette loi instituent en effet la création d’une nouvelle société où l’État devient l’actionnaire majoritaire. Cette nouvelle entreprise publique de transport maritime prend le nom de Compagnie des messageries maritimes, marquant ainsi une continuité avec l’ancienne entreprise à capitaux exclusivement privés.

En 1977, la Compagnie des messageries maritimes est définitivement absorbée par la Compagnie générale maritime.


Présentation du contenu :


2015_003_001-003

Compagnie des messageries maritimes

1926-1976

2015_003_004

Compagnie générale maritime

1974-1976