Nom du fonds :

Syndicat national des Instituteurs - SNI

Entrée :

2011 014

Niveau de description :

fonds

Fonds rattachés :


Dates extrêmes :

1907-2002

Importance matérielle :

217,8 m.l. (2000 unités documentaires)

Statut :

archives privées appartenant à l'Etat

Modalités d'entrée :

Don à l'Etat

Conditions d'accès :

Communication et reproduction suivant les délais légaux

Instrument de recherche :

(pdf 452 Ko)

Répertoire méthodique réalisé en 2006 par Olivier Malavergne (Centre Henri Aigueperse UNSA-Education).

Brochure thématique :

Les archives du mouvement mutualiste et du mouvement syndical


Présentation de l'entrée :


Le fonds 2011 014 est entré aux Archives nationales du monde du travail en 2011, par voie de don : lettre de don du 2 mai 2011 de Monsieur Roland Bonnot, Trésorier Général du Syndicat des Enseignants – UNSA, 209 boulevard Saint-Germain, 75007 Paris.


Ce fonds a fait l'objet d'un classement et d'un répertoire méthodique réalisés en 2006 par Monsieur Olivier Malavergne dans le cadre du Centre Henri Aigueperse UNSA-Education.



Notice historique :


Le Syndicat national des instituteurs (SNI) voit le jour en 1920 et adhère à la CGT. Il résulte de la constitution d'amicales d'instituteurs à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, époque où le droit syndical n'est pas encore reconnu aux fonctionnaires.


En 1928 se forme au sein de la CGT la Fédération générale de l'enseignement (FGE), dont le SNI est l'un des principaux syndicats, et qui regroupe des enseignants et non-enseignants du primaire, du secondaire et de l'enseignement supérieur. En 1946, la FGE devient la Fédération de l’Éducation nationale (FEN).


En 1947, après la scission au sein de la CGT ayant donné naissance à Force ouvrière, le SNI quitte la CGT et opte pour l'autonomie, après consultation de ses adhérents, pour ne pas diviser le syndicalisme enseignant. La FEN fait de même en 1948.


En 1976, le SNI devient le Syndicat national des instituteurs et des professeurs d'enseignement général de collège (SNI-PEGC) afin de mieux prendre en compte ces derniers.


La cohabitation difficile, au sein de la FEN, entre plusieurs syndicats, particulièrement entre le SNI-PEGC et le Syndicat national de l'enseignement supérieur (SNES) entraîne la dislocation de la FEN en 1992. Après la scission avec la FEN, le SNI-PEGC devient le Syndicat des enseignants (SE).


La défense de la laïcité et du service public de l'éducation, la lutte pour un corps unique d'enseignants de la maternelle à la terminale ou encore la création d’œuvres mutualistes comptent parmi les grands sujets qui mobilisèrent le SNI puis le SNI-PEGC et le SE. De 1920 à 1992, ce fut la première organisation syndicale chez les enseignants du primaire en France.


Présentation du contenu :


2011 014

Action syndicale

1907-2001

Courrier

FEN

Instance nationale

Organisation interne

Relations avec la presse et les médias

Relations avec les ministères et organismes de l’État

Relations avec les organisations

Relations avec les partis et vie politique

Relations avec les syndicats de la FEN

Relations internationales

Relations intersyndicales

Tendance

Vie des sections