Nom du fonds :

Pharmacie Dhellemmes à Roubaix (Nord)

Entrée :

2010 009

Niveau de description :

fonds

Fonds rattachés :

sans

Dates extrêmes :

1919-1987

Importance matérielle :

3,85 m.l. (172 unités documentaires)

Statut :

archives privées données à l’État

Modalités d'entrée :

don de Madame Christine Dhellemmes

Conditions d'accès :

librement communicable sauf 2010 009 0004-0121, communicables dans 120 ans.

Instrument de recherche :

(pdf 2073 Ko)

Répertoire numérique établi en 2012 par Sébastien Dobrowolski, stagiaire en Master 1 Monde du Travail et archivistique à l'Université Lille 3, sous la direction de Gersende Piernas, chargée d'études documentaires.

Brochure thématique :

Commerce


Présentation de l'entrée :

Ce fonds est entré aux Archives nationales du monde du travail en 2010. Il s'agit d'un don à l’État des archives la pharmacie Dhellemmes à Roubaix (Nord), par Madame Christine Dhellemmes, épouse de Monsieur Vicent Dhellemmes, qui était pharmacien.


Ce fonds, non complet, permet néanmoins de mettre en avant l'activité première des pharmacies d'officines : la préparation. De ce fait, ce fonds présente beaucoup de documents relatifs à la préparation pharmaceutique, et au contrôle exercé par l’État.


Notice historique :

Avant de s’appeler la pharmacie Dhellemmes, le bâtiment situé 26 Grande Rue à Roubaix, a appartenu à Monsieur Marguerit, puis à Monsieur Descott, qui étaient pharmaciens.


A la fin du XIXe et au début du XXe siècle, Monsieur Henri Dhellemmes, fils aîné d'une famille de 9 frères et sœurs, a acheté une pharmacie à Lens (Pas-de-Calais), mais suite aux dégâts causés par la Première Guerre mondiale, il a voulu racheter une seconde pharmacie située à Mointoire-sur-le-Loir (Loir-et-Cher). En 1921, lassé par l'éloignement de sa famille, il décida de revenir dans sa région natale, et acheta cette pharmacie située 26 Grande Rue à Roubaix. Cette pharmacie fut reprise par un de ces fils, Monsieur Gérard Dhellemmes en 1960 jusqu'en 1973, puis, de 1983 à 2008 par le fils de Monsieur Gérard Dhellemmes, Monsieur Vincent Dhellemmes. Deux ans après le décès de Monsieur Vincent Dhellemmes, Madame Christine Dhellemmes, son épouse, n'étant pas pharmacienne, choisit de vendre la pharmacie et souhaita également faire un don de ses archives aux Archives nationales du Monde du Travail.


La pharmacie Dhellemme a connu un tel succès, qu'une riche héritière d'un industriel roubaisien, qui a résidé au château du Plessis (Noyen-sur-Sarthe), a demandé de se faire livrer en médicaments. Rapidement, la pharmacie, devient aussi un laboratoire d'analyse médicales, et même un centre d'acousticiens. De même, elle a fait de l'homéopathie sa spécialité, ce qui lui vaut d'être connue et reconnue jusqu'en Belgique.


Présentation du contenu :


2010 009 0001-0003

Patrimoine.

1922-1962

2010 009 0004-0132

Activité.

1919-1945

2010 009 0133-0142

Production.

1943-1986

2010 009 0143-0152

Relations extérieures.

1972-1973

2010 009 0153-0172

Activités commerciales et distributions.

1962-1987