Nom du fonds :

Pierre Noël, ingénieur en métaux précieux

Entrée :

2009 028

Niveau de description :

Fonds

Fonds rattachés :

sans

Dates extrêmes :

1907-2000

Importance matérielle :

4,80 ml (317 unités documentaires, 35 cartons Cauchard)

Statut :

archives privées

Modalités d'entrée :

don à l’État

Conditions d'accès :

Immédiatement communicable

Instrument de recherche :

(pdf 188 Ko)

Réalisé en avril 2010 par Martine Mille, Master 2 SHS Mention Sciences historiques Spécialité Administration générale et patrimoniale, Parcours Patrimoine option Archivistique et monde du travail de l'Université Charles-de-Gaulle (Lille 3), et complété en 2011 par Gersende Piernas, chargée d'études documentaires.


Présentation de l'entrée :

Ce fonds est entré aux Archives nationales du monde du travail en 2009, par lettre de don du 16 juillet 2009 de la famille de Pierre Noël, à savoir son épouse Cécile Noël et ses deux enfants Richard et Isabelle Noël. Les donateurs ont procédé à un tri en amont et ont éliminé entre autre des contrats de sociétés.


Notice historique ou biographique :

Autodidacte, de 1941 à 1943, Pierre Noël (1921-2009) débute sa carrière comme technicien-radio aux Établissements Charlin à Montrouge, spécialisés dans le matériel pour salle de cinéma. Remarqué par M. Serge Louyot, président du Comptoir Lyon-Alemand, qui l'incite à se former comme ingénieur chimiste au Conservatoire national des arts et métiers, Pierre Noël fait carrière durant 36 ans dans le secteur de la transformation des métaux précieux, d'abord au Comptoir Lyon-Alemand, Louyot & Cie, de 1947 à 1971, puis à la Compagnie des métaux précieux jusqu’en 1983.

En 1955, promu par M. Serge Louyot, il part en Espagne jusqu’en 1971 comme dirigeant de l'usine de Barcelone de la Societad espanõla de Metales Preciosos (SEMPSA), leader sur le marché espagnol. Entre 1969 et 1971, il fait également construire l'usine madrilène de cette société. Il s'agit de la filiale de MP comptoir Lyon- Allemand, Louyot & Cie S.A. (C.L.A.L.), ou Comptoir des métaux précieux, dont l'objet principal est l'industrie et le commerce des métaux précieux : achats, fonte de métaux bruts ou purs (or, argent, platine, palladium, rhodium) et traitement des résidus (cuivre, nickel, etc.), affinage de métaux purs, alliages et pseudo-alliages, fabrication par travail mécanique (laminage, filage, étirage, tréfilage) et par traitement chimique (poudres, sels, liquides), ventes de métaux précieux (anodes, fils, tubes, métaux plaqués ou frittés, apprêts bijouterie et dentaires, brasures, appareils pour les laboratoires et l'industrie, sels de métaux précieux). Le groupe produit des fournitures pour les métiers d'art (bijouterie, lunetterie, art dentaire) et pour l'industrie (électronique, électromécanique, industrie chimique, chauffage, etc.).

De 1971 à 1983, année de sa retraite, Pierre Noël occupe successivement plusieurs postes de direction au sein de la Compagnie des métaux précieux. Il est administrateur délégué et directeur de 1971 à 1974 du Groupement d'Intérêt Economique (G.I.E.) Courargent, à Courville sur Eure (28), G.I.E. formé par la Samec et la C.M.P. Il installe en 1980, à Prizren en Yougoslavie, l'usine de bijouterie FAMIPA. Devenu expert, il occupe pour Engelhard France-Purhypo jusqu’en 1983, les fonctions de directeur de développement au siège social de la Compagnie des métaux précieux (C.M.P.), où il développe du procédé Purhypo.


Présentation du contenu :

2009 028 001-099

Archives entreprises, activités professionnelles. 1936-1992.


001-013

Compagnie des métaux précieux.1953-1984.

014-021

Comptoir Lyon-Alemand, Louyot & Cie.1936-1992.

022-036

Courargent S.A. 1950-1983.

037-040

ENGELHARD-France-PURHYPO. 1967-1991.

041-045

Societad española de Metales Preciosos. 1958-1981.

046-099

Sciences de l'ingénieur. 1931-1992.

2009 028 100-317

Documentation. 1907-2000.