Nom du fonds :

Trans-Forme, Association fédérative française des sportifs transplantés et dialysés 

Entrée :

2008 036

Niveau de description :

fonds

Fonds rattachés :

sans

Dates extrêmes :

1988-2003

Importance matérielle :

13,20 m.l (152 U.D. ; 65 cartons 34 x 25 x 20 cm et 12 cartons photos 34 x 32 x 6,5 cm)

Statut :

archives privées

Modalités d'entrée :

dépôt

Conditions d'accès :

non libre, soumis à l’accord de l’Association.

Instrument de recherche :

(pdf Ko)

répertoire numérique réalisé en 2008 par Isabelle Gondré et Lénaïc Mabire, archivistes de l’Académie nationale olympique française (ANOF)


Présentation de l'entrée :

Les archives de l’Association fédérative française des sportifs transplantés et dialysés : Trans-Forme ont fait l’objet d’un dépôt au Pôle national des archives du monde sportif à Roubaix, en 2008 dans le cadre du programme MéMos (mémoire du sport) de l’Académie nationale olympique.


Jusqu’au début des années 1990, Trans-Forme ne possédait pas de siège fédéral. Les archives étaient alors conservées chez les fondateurs de l’association. Puis, l’association se dota d’un siège social aux 6 rues rondelettes, à Paris dans le 12ème arrondissement.

En 1998, l’association déménagea dans les locaux qu’elle occupe encore actuellement, au 66 boulevard Diderot, dans le 12ème arrondissement. Au cours de son déménagement, l’association procéda à l’élimination d’une partie de ses archives historiques.


Actuellement, Trans-forme externalise une partie du traitement de ses archives, notamment les documents comptables, par l’expert comptable et le commissaire aux comptes chargés de la gestion de Trans-Forme.


Historique :

Créée en décembre 1989, à l’initiative de transplantés sportifs et de médecins, l’association fédérative française des sportifs transplantés et dialysés : Trans-Forme, véhicule l’idée de la réussite de la transplantation grâce aux bienfaits de l’activité physique et sportive. C’est dans ce but, que l’association organise et participe à divers événements sportifs. Ainsi, dès 1990, Trans-Forme reprend l’organisation des 3e Jeux nationaux des transplantés et dialysés à Libourne. Puis, en 1994, l’association organise les 1ers Jeux mondiaux d’hiver des transplantés à Tignes, en Savoie. Suivront tous les ans, ou tous les deux ans, les Jeux nationaux d’hiver et d’été dans différentes villes de France. En 1998, l’association reprend l’organisation de la Course du cœur, course à pied de Paris à La Plagne, en faveur du don d’organe.


Parallèlement, à partir de 1992, est entrepris un travail de recherche médico-sportive appliquée à la transplantation. En 1998, avec le 1er symposium Dialyse et qualité de vie, un travail de réflexion est engagé sur l’accès des transplantés et des dialysés à une meilleure qualité de vie.


Aujourd’hui Trans-Forme réalise ses projets à travers trois missions :


1ere mission – Réhabilitation des transplantés et des dialysés par l’activité physique et sportive


2nde mission – Sensibiliser le grand public


3e mission - Favoriser la recherche médico-sportive autour du transplanté et du dialysé


Présentation du contenu :

Ce fonds se compose essentiellement de documents relatifs au fonctionnement de Trans-Forme : comptes rendus d’assemblée générale et du conseil d’administration, correspondance, dossiers de relations et de conventions avec le ministère de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative, dossiers de communication et de documentation, dossiers d’organisation de manifestations sportives nationales et internationales, dossiers de relations avec les représentations régionales et départementales de l’association.