Nom du fonds :

CHAGNAUD CONSTRUCTION

Entrée :

2007 069

Niveau de description :

fonds

Fonds rattachés :

sans

Dates extrêmes :

1890 – années 2000

Importance matérielle :

16,4 m.l. (118 unités documentaires : 14 cartons ARMIC, 32 cartons CAUCHARD, 3 classeurs photos enveloppés dans du papier neutre)

Statut :

archives privées

Modalités d'entrée :

déshérence

Conditions d'accès :

selon les délais légaux

Instrument de recherche :

(pdf 117 Ko)

Bordereau effectué par Chagnaud Construction et complété en 2007 par Emmanuel Vandecavez, adjoint technique d’accueil de surveillance et de magasinage, sous la direction de Gersende Piernas, chargée d'études documentaires.

Présentation de l’entrée :

Le fonds Chagnaud Construction est entré aux Archives Nationales du Monde du Travail en 2007, déposé par l'entreprise elle-même. Il est composé de photos de chantiers de la fin du XIXe siècle aux années 2000. L’entreprise a été liquidée en 2011. Le fonds est en déshérence.


Historique :

Créée en 1860 par Hippolyte Chagnaud, petit entrepreneur maçon de la Creuse, l'entreprise familiale de travaux publics Chagnaud prend son essor avec Léon Chagnaud (1866-1930). Celui-ci y développe des nouvelles techniques de construction en matière de travaux souterrains et d'ouvrages hydroélectriques. Entreprise de travaux publics, elle est surtout spécialisée dans la réalisation d'ouvrages souterrains et hydroélectriques, de centrales nucléaires et thermiques et d'infrastructures routières. Pour les travaux souterrains, on lui doit surtout la réalisation des tunnels du métro parisien (lignes 3 et 4).


Société de taille moyenne, elle l'est restée à une époque où de nombreuses entreprises du bâtiment disparaissaient ou fusionnaient. Depuis février 2004, elle est pourtant détenue intégralement par la société DG Construction, mais CHAGNAUD Construction conserve néanmoins une forte identité liée aux activités de génie civil.