Nom du fonds :

Daniel Carré, président du directoire de la société anonyme Dampierre (Roubaix, Nord)

Entrée :

2007 049

Niveau de description :

1999 007

Deffrennes-Duplouy, textile

Fonds rattachés :

sans

Dates extrêmes :

1957-1983

Importance matérielle :

1,35 m.l. (121 unités documentaires ou 11 cartons CAUCHARD)

Statut :

Archives privées appartenant à l'État

Modalités d'entrée :

Fonds en déshérence (reçu en décembre 1994 par la poste)

Conditions d'accès :

Librement communicable sauf 2010 003 008, 017-024, 064, 100-101, 103

Instrument de recherche :

accès à l'inventaire(pdf 126 Ko)

Répertoire numérique rédigé en mars 2011 par Aurélie Facon, stagiaire en Master 1 Monde du travail et archivistique de l'Université Charles de Gaulle-Lille 3, sous la direction de Gersende Piernas, chargée d'études documentaires.

Brochure thématique :

Activité textile


Présentation de l'entrée :

Ce fonds de la société Deffrenne et de la S.A Dampierre (Roubaix, Nord) a été envoyé aux Archives nationales du monde du travail en décembre 1994 par M. Daniel Carré. Le fonds, retrouvé au rez-de-chaussée des ANMT en 2007, est en déshérence. Il se présentait sous forme de vrac (5 cartons ARMIC). Une première partie des documents concerne les activités financières, comptables et commerciale de la société Deffrenne. Néanmoins, la majorité du fonds a pour producteur la S.A Dampierre, qui succède à la société Deffrenne en 1978. Toutes les missions et services de la S.A y sont inventoriées. Enfin, le fonds contient également les archives personnelles de Daniel Carré, président du directoire de la S.A, les archives du comité d'entreprise de la société, ainsi qu'une bibliographie conséquente.


Notice historique ou biographique :

La société Deffrenne, rue Dampierre à Roubaix (Nord), est une entreprise spécialisée dans la draperie fantaisie. En 1977, elle est forcée de fermer ses portes suite à des malversations menées par son président Jean Deffrenne et le groupe Schlumpf. Après une occupation de plus d'un an des usines de Leers et Roubaix par les ouvriers de la société qui refusent le licenciement, l'entreprise de tissage est recréée en 1978 sous la pression des employés et avec l'aide des municipalités de Roubaix et de Leers. Elle prend le nom des Tissages Dampierre et devient une société anonyme de capital, dirigée par un directoire et un comité de surveillance.

Sous la direction de Daniel Carré, président du directoire, elle reprend la clientèle et la production et la marque des ex-tissages Deffrenne. Pendant deux ans, la société cherche à augmenter son capital et sa clientèle. Mais, face aux problèmes économiques et financiers, la S.A Dampierre est contrainte à la liquidation en 1980.


Présentation du contenu :

2007 049 0001-0005

Deffrenne et Cie

1968-1977

2007 049 0006-0108

Dampierre S.A

1957-1983

2007 049 0109-0122

Archives personnelles et familiales

1978-1983