Nom du fonds :

DENIS-SOUDANT

Entrée :

2006 017

Niveau de description :

fonds

Fonds rattachés :

sans

Dates extrêmes :

1924-1974

Importance matérielle :

4,8 m.l. (13 unités documentaires, 12 cartons ARMIC et 1 registre)

Statut :

archives privées

Modalités d'entrée :

don à l'État

Conditions d'accès :

immédiate

Instrument de recherche :

(pdf 018 Ko)

bordereau d'entrée réalisé par Jean-Louis Denis en 2006, complété en 2009 par Gersende Piernas, chargée d'études documentaires.


Présentation de l'entrée :

Ce fonds est entré au Centre des archives du monde du travail en 2006. Monsieur Jean-Louis Denis a fait don à l'État par lettre du 15 mai 2006 des archives de l'entreprise Denis-Soudant, spécialisée dans le terrassement et le drainage, anciennement sise au 227 rue Daubenton à Roubaix (Nord).


Notice historique :

François Denis (né en 1841, décédé en 1928) s'est installé à Orroir (Mont de l'Enclus, Belgique) comme maître draineur. Il a eu 5 enfants, dont 3 fils : Alphonse, Louis et Jean. Ses fils ont continué le métier de draineur, avec leur père et indépendamment, chacun ayant sa propre clientèle et son réseau, en Belgique et en France. Louis Denis, pour éviter les erreurs d'acheminement de courrier, a ajouté le nom de famille de son épouse, Soudant, au sien, d'où Denis-Soudant. De 1900 à 1932, il a exercé l'activité en Belgique et en France, avec établissement à Roubaix à partir de 1926. Il a ajouté à son activité la construction de terrains de sport : football, golf et tennis.

En 1932, il créé la S.A.R.L. L. Denis-Soudant et Fils, avec ses 3 fils Alphonse (dit Louis), Victor et Albert (dit Léon).


A sa retraite, son fils aîné devient gérant et ses frères demeurent actionnaires et employés de l'entreprise. Lors de la construction de La Lainière, suite à la défaillance de l'entreprise de terrassement, ils ont développé l'activité « terrains de sport » en plus du drainage. En 1967, une nouvelle orientation est prise vers le pompage de béton, une activité nouvelle et en principe pleine d'avenir.


A la retraite de Louis Alphonse Denis, en janvier 1979, son fils Jean Louis lui succède. En février 1988, le nom de l'entreprise est simplifié en SARL Entreprise Denis-Soudant, car elle ne fait plus que du pompage de béton, ainsi que des injections et de la projection, sur des chantiers de bâtiment, génie civil et travaux publics (ouvrages d'art, galeries du métro de Lille, Tunnel sous la Manche, entre autres travaux).

L'entreprise créée en 1932 le fut pour pour 70 ans. Au terme de ce temps, le gérant a pris sa retraite et a dissout l'entreprise en 2005.


Présentation du contenu :

Le fonds concerne les dossiers d'affaires, le personnel et la comptabilité.