Nom du fonds :

Mission de France féminine équipe d'Ivry

Entrée :

2004 018

Niveau de description :

fonds

Fonds rattaché :

1995 003, 1996 028, 1997 015, 1999 013, 2004 019, 2011 033

Mission de France

Dates extrêmes :

1943-2001

Importance matérielle :

2 mètres linéaires

Statut :

Archives privées

Modalités d'entrée :

Dépôt révocable

Conditions d'accès :

Sur autorisation du propriétaire déposant

Instrument de recherche :

(pdf 21 Ko)

Bordereau d'entrée réalisé par Michèle Rault, conservateur en chef du patrimoine, Archives municipales d'Ivry.

Brochures thématiques :

Les archives du mouvement mutualiste et du mouvement syndical

Associations


Présentation de l'entrée :


Ce fonds est entré par voie de dépôt révocable en 2004 au Centre des archives du monde du travail. Il était au préalablement conservé aux Archives municipales d'Ivry.


Notice historique ou biographique :


Sous l'impulsion du cardinal Emmanuel Suhard, archevêque de Paris, l'Assemblée des cardinaux et archevêques de France décide, le 14 juillet 1941, la création d'un séminaire de la Mission de France à Lisieux (Calvados), dont le but est de former des prêtres destinés à évangéliser le monde ouvrier et les milieux défavorisés.

Très rapidement, le développement de la Mission inquiète. Le supérieur est démis de ses fonctions, le séminaire doit quitter Lisieux, s'installe à Limoges (Haute-Vienne) puis est fermé en 1954. Cette même année, Rome interdit les stages et le travail professionnel des prêtres-ouvriers. Ceux-ci doivent quitter les usines et ateliers le 1er mars 1954. Cependant, le 15 août 1954, sous l'impulsion du délégué général de la commission épiscopale, Daniel Perrot, le pape accorde à la Mission de France un statut original.

Suite au concile Vatican II, le pape Paul VI autorise à nouveau les prêtres-ouvriers. En 1967, la Mission s'installe dans le Val-de-Marne à Fontenay-sous-Bois. En 1968 naît l'association, formée d'équipes de prêtres diocésains engagés par leurs évêques dans un même effort missionnaire que celui de la Mission de France. La coordination se fait par le BRA, Bureau de recherche de l'association. L'association œuvre en direction des jeunes et des laïcs.

En août 2002, les membres de la Mission de France et leurs partenaires se réunissent à Auxerre et Pontigny (Yonne) pour fonder la communauté Mission de France. Cet événement redonne un élan à l'association diocésaine qui souffre, comme l'ensemble de l’Église, du manque de vocations. Cette communauté est un espace de liberté pour inventer une vie chrétienne communautaire et missionnaire adaptée à la période contemporaine.


Présentation du contenu :


Dossiers d'organisation et des activités.