Nom du fonds :

Manufacture française de tapis et de couverture (M.F.T.C)

Entrée :

2004 006

Niveau de description :

fonds

Fonds rattachés :

sans

Dates extrêmes :

1920-1982

Importance matérielle :

0,18 m. l. (13 unités documentaires ou 1 carton CAUCHARD)

Statut :

archives privées

Modalités d'entrée :

don

Conditions d'accès :

immédiatement communicable

Instrument de recherche :

(pdf 83 Ko)

Répertoire numérique rédigé en 2004 par Laurence Benoist, chargée d'études documentaires. Repris et complété en avril 2011 par Aurélie Facon, stagiaire en Master 1 Monde du travail et archivistique de l'Université Charles de Gaulle-Lille 3, sous la direction de Gersende Piernas, chargée d'études documentaires.

Brochures thématiques :

activité textile

Généalogie


Présentation de l'entrée :

Ce fonds est entré au Centre des archives du Monde du travail en 2004. Il a été donné par M. Denis Parenteau, fils de M. Jean Parenteau, ancien directeur général adjoint et administrateur de la Manufacture française de tapis et couvertures, employé à la Manufacture entre 1929 et 1969. Le fonds se compose des comptes rendus d’assemblées ordinaires et extraordinaires entre 1920 et 1978, de notes accompagnant les bilans comptables, d’une liste des cadres de la MFTC, d’un historique de la manufacture rédigé par Jean Parenteau et de cartes postales sur l'entreprise.


Notice historique :

Après la Première Guerre mondiale, plusieurs industriels du secteur du tapis et de la couverture (Edmond Lainé et MM. Mellerio, Fossé et Vandier) se regroupent, créant la Société Edmond Lainé et Cie dont les établissements sont implantés à Beauvais (Oise) et Persan (Val d’Oise). En 1919, la société devient la Manufacture française des tapis et couvertures (MFTC). Dès 1920, l’implantation s’étend à Tourcoing (Nord) puis Roubaix (Nord) et Mouscron (Belgique) facilitant ainsi l’approvisionnement de fils que la MFTC ne produit pas. En 1930, la société Communeau et Cie, fabricant de couvertures à Beauvais et Herchies (Oise) rejoint la MFTC. En mai 1940, une usine voisine de la MFTC ayant été bombardée, Hubert Lainé, fils du fondateur décide d’arrêter l’usine, qui redémarre en juillet 1940. En 1944, en accord avec les sociétés Lorthiois Leurent et Flipo, France-Tapis est créée groupant les services commerciaux des trois sociétés. Entre 1945 et 1960, l’effort se porte sur la reconstruction des bâtiments détruits (à Beauvais) et sur l’investissement pour de nouvelles constructions et du nouveau matériel. En 1964, un accord est conclu entre MFTC et Saint-Frères fabricant de sacs de toiles, produits d’emballage et tapis. En 1969, sont nommés nouveaux administrateurs Bernard, Jean-Pierre, Antoine et Régis Willot concrétisant l’intégration de la MFTC au Groupe Agache-Willot. En 1973, une convention est signée autorisant la société foncière et financière Agache-Willot à apporter son concours dans les domaines administratifs, juridiques et immobiliers.

En 1981, le holding Agache-Willot est mis en règlement judiciaire.


Présentation du contenu :


2004 006 01

Constitution de l'affaire

1945-1982

2004 006 02

Administration générale

1920-1978

2004 006 03

Patrimoine

S.d.

2004 006 04

Comptabilité

1945-1978

2004 006 05-13

Service commercial

1938