Nom du fonds :

JENNY, militant au Parti socialiste unifié (PSU)

Entrée :

2003 051

Niveau de description :

fonds

Fonds rattachés :

sans

Dates extrêmes :

1954-1986

Importance matérielle :

1,30 m.l.

Statut :

archives privées appartenant à l’État

Modalités d'entrée :

inconnues

Conditions d'accès :

librement communicable

Instrument de recherche :

(pdf 134 Ko)

Répertoire numérique réalisé par le CAMT

Brochure thématique :

Associations


Présentation de l'entrée :

Cette entrée correspond au fonds d'archives provenant de Monsieur Jenny et concerne essentiellement son activité au Parti socialiste unifié. Les modalités d'entrée de ce fonds étant inconnues, il est considéré comme un don. Il porte la cote 2003 051.


Notice historique :

Le Parti socialiste unifié (PSU) est né en 1960, résultat de la fusion du Parti Socialiste Autonome (PSA), de l'Union de la Gauche Socialiste (UGS) et de la Tribune Communiste (TC), ces militants voulant se démarquer du Parti communiste et de la SFIO. Le PSU se veut être un parti anticolonialiste, anti-gaulliste et anti-stalinien, proposant alors une alternative aux tendances de la gauche de l'après-guerre.

La lutte contre la guerre et pour la paix en Algérie assure la cohésion du nouveau parti, du moins jusqu'en 1963. S'ouvre alors le temps des affrontements de tendances sur ce que doit être le PSU et sur la façon dont il doit s'inscrire dans la société et le paysage politique français. Michel Rocard en est le secrétaire général de 1967 à 1973. Son départ en 1974 pour le Parti socialiste marque le début du déclin du PSU.

Le PSU est dissous en 1990, peu de temps après son 18ème congrès.


Présentation du contenu :

Le fonds comporte des bulletins d’information, journaux, revues théoriques, dossiers documentaires du Parti socialiste unifié et du Parti socialiste, ainsi que de mouvements d’extrême gauche, ainsi que quelques documents de la CFDT et du mouvement associatif ADELS (association pour la démocratie et l’éducation locale et sociale).