Nom du fonds :

Établissements Vidal Champredonde, négociants en métaux non ferreux

Entrée :

2003 020

Niveau de description :

sous-fonds

Fonds rattachés :

1987 004, 1988 004, 1991 002, 1994 009, 1994 018,

1995 006, 1996 011, 1997 021, 2002 037, 2003 017,

2003 018, 2003 019, 2003 021, 2003 041, 2005 043,

2006 009, 2008 024, 2008 037, 2012 036

Usinor

Dates extrêmes :

1947-1984

Importance matérielle :

3 mètres linéaires soit 22 boîtes (22 unités documentaires)

Statut :

archives publiques (nationalisation de 1982)

Modalités d'entrée :

dépôt (mais propriété transférée à l’État du fait de la nationalisation)

Conditions d'accès :

communicable selon les dispositions du Code du patrimoine

Instrument de recherche :

(pdf 63 Ko)

Inventaire réalisé en 1993 par l’Espace archives de la société Usinor-Sacilor, complété en 2014 par Camille Guilhot, stagiaire, en Master 2 Métiers des archives à l’université d’Aix-Marseille, sous la direction de Gersende Piernas, chargée d’études documentaires.

Brochure thématique :

Usinor


Présentation de l'entrée :


Les documents produits par les Établissements Vidal Champredonde ont été collectés par l’Espace archives de l’entreprise Usinor en 1994, sous le numéro EA 88. Il s’agit d’archives relatives à la tenue des conseils d’administration, des assemblées générales, aux Comités d’entreprise, d’hygiène et de sécurité. En 2003, le fonds a été déposé au Centre des archives du monde du travail sous le numéro d’entrée 2003 020.


Notice historique :


Les Établissements Vidal Champredonde, établis à Paris, faisaient le commerce de gros et d'exportation de métaux neufs non ferreux. Ils employaient 170 personnes en 1966. Il s’agit d’une filiale du groupe Usinor.


Présentation du contenu :


2003 020 001-022

Administration générale

1947-1984