Nom du fonds :

SPIE-Batignolles

Entrée :

2002 057

Niveau de description :

fonds

Fonds rattachés :

89 AQ

Société de construction des Batignolles

168 AQ

Société Batignolles-Châtillon [mécanique générale]

170 AQ

Compagnie générale de construction de locomotives [Batignolles-Châtillon]

Dates extrêmes :

2002 057 : 1861-1970

Importance matérielle :

14 mètres linéaires (349 unités documentaires)

Statut :

archives privées appartenant à l’État

Modalités d'entrée :

don

Conditions d'accès :

Immédiatement communicable

Instrument de recherche :

(pdf 34 Ko)

Répertoire numérique CAMT.

Brochure thématique :

Construction


Présentation de l'entrée :

Ce fonds est entré au Centre des archives du monde du travail en 2002. Il a été donné par SPIE SBTP le 6 janvier 2003. Il contient la bibliothèque technique de SPIE Batignolles.


Notice historique ou biographique :

La société anonyme est créée en 1871, prenant la suite de la société en commandite Ernest Goüin et Cie fondée par Ernest Goüin en 1846. Elle produit des locomotives à vapeur pour la compagnie des chemins de fer de l’Ouest et aussi pour de nombreux réseaux, dont elle assurait la construction, comme le PO-Corrèze.

En 1875, la SCB commence à travailler en Algérie, avec la liaison Bône-Guelma, puis en Tunisie.

Première tentative de tunnel sous la manche en 1885, la SCB produit les perforatrices Beaumont utilisées pour le percement.

En 1917, création par Gaston Goüin de la filiale Compagnie générale de construction de locomotives (Batignolles-Châtillon).

En 1928 elle se recentre sur ses activités de construction d’infrastructures ferroviaires et travaux publics, elle ferme ses ateliers de l’avenue de Clichy aux Batignolles. La construction de locomotives à vapeur est poursuivie par sa filiale, Batignolles-Châtillon installée à Nantes, cette société construit des locomotives électriques et diesel à partir des années 1950.

À partir de 1947, la SCB développe fortement son activité de barrages.

En 1948, introduction du titre SCB à la Bourse de Paris.

En 1968 la Société de construction des Batignolles fusionne avec la Société parisienne pour l’industrie électrique (SPIE), elles forment le groupe français de construction Spie Batignolles.


Présentation du contenu :

Périodiques techniques.