Nom du fonds :

Raymond Vandecasteele et Bernard Tiberghien, prêtres-ouvriers

Entrée :

2001 030

Niveau de description :

fonds

Fonds rattachés :

sans

Dates extrêmes :

1943-2000

Importance matérielle :

0,44 m.l.

Statut :

Archives privées

Modalités d'entrée :

Dépôt en 2001, transformé en don en 2009

Conditions d'accès :

Code du Patrimoine : transposition des délais applicables aux archives publiques

Instrument de recherche :

(pdf 118 Ko)

Répertoire numérique détaillé réalisé en 2015 par Aurélie Guyot, stagiaire en Master 1 Archivistique et monde du travail à l’Université de Lille 3, sous la direction d’Elsa Vignier, archiviste, et Vincent Boully, conservateur du patrimoine.

Brochure thématique :

Associations


Présentation de l'entrée :


Ces archives sont déposées en 2001 par Raymond Vandecasteele au Centre des archives du monde du travail,. En 2009, le propriétaire en fait don à l’État.


Cet ensemble est constitué de deux sous-fonds : d’une part les documents de Raymond Vandecasteele, et d’autre part ceux de Bernard Tiberghien. Tous deux sont prêtres-ouvriers et cofondateurs de la Mission Ouvrière de Dunkerque.



Notice historique ou biographique :


Raymond Vandecasteele


Raymond Vandecasteele naît en 1926 à Coudekerque-Branche dans le Nord. Il effectue sa scolarité dans des établissements laïcs jusqu’à l’obtention du baccalauréat de philosophie en 1946. Durant ses études, il découvre sa vocation au contact de la Jeunesse Étudiante Chrétienne (JEC) et rejoint le séminaire pour « vocations tardives » à Hazebrouck. En 1953, il est ordonné prêtre à Lille par le Cardinal Liénart et devient vicaire au quartier des Glacis à Dunkerque.

En 1955 il répond à l’appel du Cardinal Liénart lui demandant de former une équipe de prêtres-ouvriers avec Bernard Tiberghien. Il accepte et rejoint celui-ci au quartier du Jeu de Mail à Dunkerque en 1956 ; c’est ainsi que débute la Mission Ouvrière de Dunkerque. D’abord employé dans une entreprise de réparation navale Electro Entreprise du Nord (EEN), il entreprend, après en avoir été licencié, une formation d’infirmier qui lui permet de travailler chez Usinor à partir de 1964. L’année suivante, il quitte le quartier du Jeu de Mail pour aller résider à Grande-Synthe. En 1968, il devient délégué du Comité d’hygiène et de sécurité et le reste jusqu’en 1981, année de son départ en pré-retraite de l’usine. En 2013, il fête ses 60 ans de sacerdoce.


Bernard Tiberghien


Bernard Tiberghien naît en 1912 à Tourcoing. Il découvre sa vocation durant son enfance et entre au séminaire d’Issy-les-Moulineaux en 1930. En 1936, il est ordonné prêtre à Notre-Dame de Paris et assiste au congrès du 10ème anniversaire de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne (JOC) l’année suivante. Nommé vicaire dans une paroisse du quartier de Wazemmes à Lille, il occupe cette fonction jusqu’en 1943. Cette même année est publié le livre La France, pays de mission ? et c’est avec l’accord du Cardinal Liénart que Bernard Tiberghien rejoint la Mission de Paris dont le but est d’envoyer des prêtres en mission dans le monde ouvrier de la région parisienne. Il travaille d’abord chez Renault puis au Matériel téléphonique à Boulogne-Billancourt, et enfin chez Citroën au quai de Javel à Paris.

Avec l’accord du Cardinal Liénart, Bernard Tiberghier revient dans le Nord en 1949 et travaille dans les filatures, il devient ainsi le premier prêtre-ouvrier diocésain. Génard Lannoy en 1950, puis Sévère Cox en 1951, le rejoignent dans le diocèse ; ainsi se forme la première équipe de prêtres-ouvriers. Suite à l’interdiction par Rome du travail en usine des prêtres le 1er mars 1954, cette équipe part pour Dunkerque. L’impossibilité d’occuper un emploi leur permet de réaliser une enquête sur la condition ouvrière et sa situation par rapport à l’Église que Gérard Lannoy utilise ensuite pour rédiger le Grand Rapport transmit au Cardinal Liénart. Sévère Cox et Gérard Lannoy retournent à Lille tandis que Bernard Tiberghien est rejoint par Raymond Vandecasteele en 1956 pour créer la Mission Ouvrière de Dunkerque. Bernard Tiberghien est docker sur le port jusqu’à sa retraite en 1976. Il passe le reste de sa vie à Dunkerque où il décède en 1994.


Présentation du contenu :


2001 030 001-011

Bernard Tiberghien, prêtre-ouvrier

1954-2000

                   001-006

Biographie

1964-2000

                   007-009

Actions menées

1954-1997

                   010-011

Relations avec d’autres prêtres-ouvriers

1968-1993

2001 030 012-032

Raymond Vandecasteele, prêtre-ouvrier

1943-1988

                   012

Biographie

1963

                   013-022

Actions menées

1950-1988

                   023-032

Relations

1943-1988