Nom du fonds :

Robert SERRURIER, militant des APF, du MLO, puis Culture et Liberté

Entrées :

2000 054, 2014 056

Niveau de description :

fonds

Fonds rattachés :

sans

Dates extrêmes :

2000 054 :1910-1996

2014 056 : 1944-1991

Importances matérielles :

2000 054 : 2,80 m.l

2014 056 : 0,86 m.l

Statut :

archives privées appartenant à l’État

Modalités d'entrée :

2000 054 : don

2014 056 : dépôt transformé en don à l’issue du classement

Conditions d'accès :

2000 054 : selon les délais légaux en vigueur dans le Code du Patrimoine

2014 056 : communication libre et immédiate, sous réserve de l’article 9 du Code civil concernant le respect de la vie privée

Instruments de recherche :

(pdf 122 Ko)

2000 054 : Répertoire numérique rédigé en 2005 par Laurence Benoist, chargée d’études documentaires, puis complété en 2006 par Catherine Jakubowski, secrétaire de documentation, et par Gersende Piernas, chargée d’études documentaires

(pdf 583 Ko)

2014 056 :Répertoire numérique détaillé établi en 2016 par Mona Le Bris, étudiante du Master 1 Archivistique et monde du travail à l’Université Lille 3, sous la direction de Déborah Pladÿs, secrétaire de documentation, et de Vincent Boully, conservateur du patrimoine.


Présentation de l'entrée :

Les archives de Robert Serrurier ont été données au Centre des archives du monde du travail en 2000 par Bernard Patin, son gendre. Ces archives constituent l'entrée 2000_054.

Robert Serrurier a également remis une partie de ses archives à Bruno Duriez, président du Groupement pour la recherche sur les mouvements familiaux (GRMF). Sous l’impulsion de ce dernier, le fonds a ensuite été déposé aux Archives nationales du monde du travail en 2014 et constitue l’entrée 2014_056.


Notice biographique :

Robert Serrurier vit à Roubaix avec sa femme et ses cinq filles. Il est responsable local et départemental MPF ainsi que dirigeant national MLO. Il est élu trésorier départemental des AFO du Nord en 1950, puis délégué national du MLO et responsable du secteur des APF de Roubaix et environs.

La JOC, la JOCF et la LOC décident la création en novembre 1938 d’une association, le Club populaire des loisirs. Celui-ci prend comme enseigne le « Carrefour », en vue de créer et de gérer un café et lieu de rencontre des militants d’origine chrétienne de Roubaix. Robert Serrurier le gère pendant une quarantaine d’années, tout en gardant pour but de veiller au bien être et à la promotion du milieu ouvrier.


Présentation du contenu :


2000 054 :

Le fonds est largement composé de documentation sur des sujets divers, souvent d’actualités, qui permettait à Robert Serrurier, militant MLO, puis Culture et Liberté de préparer ses interventions pour les réunions d’informations organisées pour les ouvriers. Il comporte aussi quelques documents iconographiques (affiches, photographies, plaques de verre, diapositives).


2014 056 :

2014 056 001

LOC

s.d.

2014 056 002

AFO Roubaix

1947-1950

2014 056 003-025

APF

1944-1976

2014 056 026-030

MLO

1947-1980

2014 056 031-034

Culture et Liberté Nord

1972-1981

2014 056 035-038

Documentation imprimée

1946-1991