Nom du fonds :

Groupement de l'industrie chimique

Entrées :

1999 017, 2003 012

Niveau de description :

fonds

Fonds rattachés :

sans

Dates extrêmes :

Entrée 1999 017 : 1960-1991

Entrée 2003 012 : 1960-1992 (non classé)

Importances matérielles :

Entrée 1999 017 : 1 mètre linéaire (7 unités documentaires)

Entrée 2003 012 : 34 mètres linéaires (non classé)

Statut :

archives privées appartenant à l’État

Modalités d'entrée :

don

Conditions d'accès :

selon les délais légaux

Instruments de recherche :

(pdf 115 Ko)

1999 017 : répertoire numérique du CAMT.

non classé

2003 012 :


Présentation de l'entrée :

Ce fonds a été donné en 1999 et en 2003 par Monsieur Jacques Marchandise, dernier président du GIC chargé de la liquidation.


Notice historique ou biographique :

Le Groupement de l'industrie chimique est une société anonyme au capital de 43 754 600 francs qui émet des emprunts obligataires pour contribuer au financement des investissements des sociétés chimiques, carbochimiques, pétrochimiques et pétrolières.


L'ouverture du marché commun n'a fait que renforcer la nécessité pour l'industrie chimique d'élargir la gamme de ses moyens de financement à long terme. Le Groupement de l'industrie chimique, anciennement appelé Groupement de l'industrie chimique de synthèse, a été constitué en avril 1960 avec le concours des principaux groupes de l'industrie chimique française et de l'Union des industries chimiques pour faciliter l'accès des entreprises de petite et moyenne importance au marché des capitaux, et leur permettre le financement de l'acquisition, de l'extension et de la modernisation de leurs installations.


Le Groupement a émis douze emprunts obligataires, en 1960, 1962, 1963, 1965, 1966, 1969, 1970, 1971, 1972, 1975, 1978 et 1982, pour un montant global de 2 648,5 MF, dont huit ont été intégralement remboursés (1960, 1962, 1963, 1965, 1966, 1969, 1970, 1971).


En 1988, le Groupement n'a pas émis de nouvel emprunt obligataire, les entreprises trouvant pour financer leurs investissements des moyens plus avantageux que le recours du marché obligataire. Il a essentiellement continué d'assurer le service des emprunts obligataires déjà émis et la gestion des prêts consentis aux sociétés participantes sur le produit de ceux-ci. L'encours total de ses emprunts a baissé de 666,9 MF à 510,7 MF du fait des remboursements intervenus pendant l'année.


Au cours de l'exercice 1988, le Groupement a cédé ses participations dans Bial énergie (suite à sa fusion avec Ecobail et dans Mutuergie). La participation dans Céramiques et composites a été cédée en 1989.


Présentation du contenu :


1999 017 001

Constitution de l'affaire.

1960-1979

1999 017 002-006

Administration générale.

1960-1991

1999 017 007

Contentieux.

1966-1978