Nom du fonds :

Confédération syndicale des familles (CSF)

Entrée :

1998 010

Niveau de description :

fonds

Fonds rattachés :

sans

Dates extrêmes :

1939-1985

Importance matérielle :

4 ml

Statut :

archives privées appartenant à l’État

Modalités d'entrée :

don

Conditions d'accès :

communication et reproduction selon les délais légaux en vigueur dans le livre II du Code du patrimoine

Instrument de recherche :

(pdf 547 Ko)

Répertoire numérique détaillé rédigé par Marine Huguet, stagiaire en Master 1 Archivistique et monde du travail à l’Université de Lille 3 sous la direction de Frédérique Le Du, chargée d’études documentaires, Déborah Pladÿs, secrétaire de documentation et Vincent Boully, conservateur du patrimoine.

Brochure thématique :

Associations


Présentation de l'entrée :

Ce fonds est entré au Centre des archives du monde du travail en 1998 par l’intermédiaire de Madame Tregaro, secrétaire générale de la Confédération syndicale des familles. Il contient les archives du fonctionnement interne du syndicat au cours des années 1960, 1970 et 1980 : assemblées générales, conseils confédéraux, conseils d’administration, commissions.

Les archives de la CSF témoignent également de son combat pour améliorer la vie des familles à travers de nombreux aspects (sécurité sociale, défense des femmes seules, éducation, etc.).

Par ailleurs, la CSF possédait dans sa bibliothèque une collection reliée du journal Monde Ouvrier (de 1939 à 1956).


Notice historique :

« Le syndicalisme familial est à la localité et au quartier, ce que le syndicalisme professionnel est à l’usine et à l’entreprise » peut-on lire sur la brochure de présentation de la CSF. Cette confédération syndicale voit la famille comme un centre d’épanouissement de l’individu, une cellule de base de la société mais surtout une véritable réalité sociale qui a ses codes et surtout ses propres intérêts à défendre. La CSF se préoccupe de tous les problèmes que peut connaître cette cellule de base : économiques, sociaux, éducatifs ou encore culturels. Considérant que la famille joue un véritable rôle social, cette confédération lutte pour lui obtenir une meilleure représentation dans les instances gouvernementales.

La CSF est avant tout une organisation populaire, ancrée dans le mouvement des organisations familiales ouvrières françaises mais ouvertement laïque. Son action vise les familles qui « vivent de leur force de travail », les familles ouvrières dont elle veut assurer l’épanouissement dans la société. À sa création, en 1946, elle portait d’ailleurs le nom de Confédération nationale des associations ouvrières (CNAFO), qu’elle changera en 1959 pour Confédération syndicale des familles.


Présentation du contenu :


1998 010 001-006, 026, 018

Fonctionnement

1953-1974

1998 010 019-025

Activités

1962-1985

1998 010 007-017

Relations

1955-1975

1998 010 027-043

Bibliothèque

1939-1956