Nom du fonds :

Société anonyme d'économie mixte (SAEM) Euralille

Entrées :

1997 010, 2001 028

Niveau de description :

fonds

Fonds rattachés :

sans

Dates extrêmes :

  • Entrée 1997 010 : 1956-1998

  • Entrée 2001 028 : 1986-2001

Importance matérielle :

  • Entrée 1997 010 : 212 m. l.

  • Entrée 2001 028 : 200 m. l.

Statut :

archives privées

Modalités d'entrée :

dépôt

Conditions d'accès :

sur autorisation du propriétaire

Instruments de recherche :

(pdf 875 Ko)

1997 010 : Bordereau d'entrée réalisé par Euralille, complété en 2011 par Emmanuel Vandecavez, magasinier, Patrick Rybarczyk, technicien des services culturels et Clémence Modaine, vacataire.

(pdf 467 Ko)

2001 028 : Bordereau d'entrée réalisé par Euralille.


Présentation des entrées :


La SAEM Euralille, sise 44 rue du Vieux Faubourg à Lille, a effectué un premier dépôt d'archives au Centre des archives du monde du travail en 1997, conservé sous le numéro d'entrée 1997 010. Trois entrées ont suivi ce premier transfert en 2001 et portent les numéros 2001 028, 2001 035 et 2001 040. Par la suite, elles ont été fusionnées au sein du numéro 2001 028.

L'ensemble du fonds Euralille fait l'objet d'une convention de dépôt signée par Pierre Mauroy, président de la SAEM Euralille.


Notice historique :


L'idée de créer Euralille, centre international d'affaires, naît à la fin des années 80. L'objectif de cette opération d'aménagement urbain, initiée par le maire de Lille, est de devenir le moteur d'une relance économique du Nord-Pas de Calais. En effet, le dynamisme de la capitale nordiste doit entraîner dans son sillage le développement d'une agglomération qui mise sur les effets de l'arrivée du TGV Nord, sur l'ouverture des frontières européennes et sur la construction du tunnel sous la Manche pour se hisser au rang de capitale européenne. Afin de concrétiser cette ambition, la SAEM Euralille voit le jour en 1990. Maître d'ouvrage du projet pour le compte de la Communauté urbaine de Lille, cette société d'économie mixte s'érige en véritable chef d'orchestre d'une opération qui doit s'étendre sur 120 ha en 2015. La maîtrise d'œuvre de la première phase du programme (70 ha) est confiée à l'architecte néerlandais Rem Koolhaas en novembre 1988, dont l'agence O.M.A. (Office for Metropolitan Architecture) compte alors peu de réalisations. Les archives conservées par les ANMT illustrent parfaitement la première phase du chantier qui se développe à la périphérie du centre-ville de Lille de 1990 à 1995.


La grande majorité des archives conservées aux ANMT sont issues des différentes directions de la société (direction générale, direction administrative et financière, direction commerciale, direction de la communication et direction opérationnelle). Elles relatent l'histoire et les activités de la maîtrise d'ouvrage. Ce fonds comprend également les archives de la société d'études Euralille-Métropole, qui a mené les études de faisabilité du projet, et celles de la Fondation européenne pour la ville et l'architecture qui devait s'installer dans le nouveau quartier lillois.


Présentation du contenu :


1997 010

Directions technique, opérationnelle, communication, commerciale, générale, des opérations, Euralille-Métropole

2001 028

Directions financière et opérationnelle

Directions administrative, générale et financière

Directions opérationnelle, communication, générale