Nom du fonds :

Jean-Étienne Burlet, ingénieur textile

Entrées :

1996 023, 2010 042

Niveau de description :

fonds

Fonds rattachés :

sans

Dates extrêmes :

  • 1996 023 : 1945-1979

  • 2010 042 : 1945-1977

Importances matérielles :

  • 1996 023 : 2 mètres linéaires (27 unités documentaires)

  • 2010 042 : 0,30 mètres linéaires (7 unités documentaires)

Statut :

archives privées appartenant à l’État

Modalités d'entrée :

don

Conditions d'accès :

librement communicable

Instruments de recherche :

(pdf 109 Ko)

1996 023 : Répertoire numérique réalisé en 1996, puis complété en 2008 par Catherine Jakubowski, secrétaire de documentation et en 2014 par Camille Guilhot, stagiaire, en Master 2 Métiers des archives à l’université d’Aix-Marseille, sous la direction de Gersende Piernas, chargée d’études documentaires.

(pdf 79 Ko)

2010 042 : Répertoire numérique réalisé en 2014 par Camille Guilhot, stagiaire, en Master 2 Métiers des archives à l’université d’Aix-Marseille, sous la direction de Gersende Piernas, chargée d’études documentaires.

Brochure thématique :

Activité textile


Présentation de l'entrée :


Les archives personnelles de Jean-Étienne Burlet ont fait l’objet d’un don au Centre des archives du monde du travail en 1996, par sa fille, Mme Dupressoir. Elle portent le numéro d’entrée 1996 023. Il s’agit de dossiers d’études et de recherches sur l’amélioration des techniques de travail de la laine peignée et de la laine cardée, d’ouvrages techniques et d’objets (une machine à écrire Underwood et d’un compte fils). En 2010, une seconde partie des documents de Jean-Étienne Burlet a été donnée au CAMT, sous le numéro d’entrée 2010 042. Elle complète la précédente entrée 1996 023 et comprend des documents relatifs à sa carrière, aux organisations professionnelles avec lesquelles il a été en relation mais également à des études techniques et à des cours dispensés dans le cadre de ses activités.


Notice biographique :


Jean-Étienne Burlet est un ingénieur spécialisé dans le domaine de l’industrie textile et plus particulièrement de la production lainière. Il a reçu une formation au sein de l’Institut industriel du Nord (centre de recherche et de formation de l’actuelle École centrale de Lille de 1872 à 1991), a lui-même par la suite donné des cours à des élèves-ingénieurs et est devenu directeur adjoint de l’Institut textile de France. Jean-Étienne Burlet est par ailleurs à l’origine de publications à caractère didactique et scientifique sur le travail industriel de la laine (filature, cardage, tissage), dont la plus notable est La laine et l’industrie lainière, parue en 1972 aux Presses universitaires de France, dans la collection « Que sais-je ? ». Il a également participé à des conférences portant notamment sur les évolutions technologiques qu’a pu connaître l’industrie textile.


Présentation du contenu :


1996 023 0001-0015

2010 042 006-007

Études techniques, publications et conférences

1953-1979


1996 023 0016-0019-0027

2010 042 003-005

Cours et travaux académiques

1945-1970

1945-1975

2010 042 001-002

Carrière et relations avec les organisations professionnelles

1945-1977