Nom du fonds :

BEAUVILLAIN

Entrée :

1996 022

Niveau de description :

fonds

Fonds rattachés :

sans

Dates extrêmes :

1937-1984

Importance matérielle :

6 m.l. (109 unités documentaires, 5 cartons CAUCHARD)

Statut :

archives privées données à l'État

Modalités d'entrée :

don

Conditions d'accès :

immédiatement communicable

Instrument de recherche :

(pdf 087 Ko)

Répertoire numérique réalisé en 2009 par Gersende Piernas, chargée d’études documentaires, repris et complété en 2011 par Aurélie Facon, stagiaire en Master 1 Monde du travail et archivistique de l'Université Charles de Gaulle-Lille 3, sous la direction de Gersende Piernas, chargée d'études documentaires.

Brochure thématique :

activité textile


Présentation de l'entrée :

Ce fonds est entré au Centre des archives du monde du travail en 1996. Monsieur Mohamed Kasdi l'a donné à l'État par lettre du 2 septembre 1996. Il s’agit d’archives des anciens Établissements Jules Beauvillain, fabrique de tulle à Caudry (Nord) que M. Kasdi a récupéré dans une maison à Caudry ayant appartenu à Monsieur Beauvillain, vendue à l'adjoint au maire de Roubaix. Il a été en parti retrouvé en 2008 au cours du rangement du magasin 8-2. En 2011, la seconde moitié manquante a été retrouvé au magasin 5-3. Le fonds se compose essentiellement de pièces comptables, de bilans d'exercice, de rapports d'assemblées générales et de fiches de paie. Outre ces documents, des d'échantillons de tissus et les fiches de pointages manuelles témoignent de la vie quotidienne de l'entreprise.


Historique :

Les Établissements Jules Beauvillain fabriquaient de la tulle à Caudry (Nord). Outre l'établissement situé à rue Melayers à Caudry (Nord), deux autres bâtiments installés à Bertry (Nord) et à Nauroy (Aisne) travaillaient également pour la société Beauvillain. Le site de Bertry (Nord) était consacré au tissage et au commerce, l'établissement de Nauroy (Aisne) travaillait le coton. Le 22 juin 1972, un incendie a ravagé la production et le matériel du site de Caudry (Nord), obligeant le chef d'entreprise à renouveler tous ses stocks et matériel d'exploitation. Néanmoins, en 1973, les derniers remplacements sont effectués et la production est relancée. Mais suite à des difficultés financières liées à la conjoncture économique, la société est contrainte à la liquidation judiciaire en mars 1983. Les établissements ferment définitivement leurs portes en 1987.


Présentation du contenu :


1996 022 001-020

Administration générale

1948-1984

1996 022 021-024

Patrimoine

1947-1973

1996 022 025-067

Comptabilité

1937-1965

1996 022 068-104

Personnel

1941-1983

1996 022 069

Production

1948-1977

1996 022 107-109

Cotonnière de Nauroy

1958-1981