Nom du fonds :

Mines d'OSTRICOURT

Entrée :

1994 057

Niveau de description :

Fonds

Fonds rattachés :

sans

Dates extrêmes :

1896-1955

Importance matérielle :

222 unités documentaires

Statut :

archives publiques

Modalités d'entrée :

versement

Conditions d'accès :

communicable suivant les délais légaux

Instrument de recherche :

(pdf 105 Ko)

répertoire

Brochure thématique :

Généalogie


Notice historique :

Le 19 décembre 1860, la Compagnie d'Ostricourt voit ses droits reconnus par un décret qui institue quatre nouvelles concessions : Meurchin, Annoeulin, Carvin et Ostricourt.


De 1856 à 1923, sept puits sont foncés. A la veille de la Première Guerre mondiale, la compagnie emploie plus de 3 000 hommes (1910) et produit 750 000 tonnes de charbon (1913). Elle possède aussi 801 maisons et une voie ferrée pour transporter le charbon à Libercourt.


Mais durant la Première Guerre mondiale tout est détruit. En 1938, la compagnie qui a réussi à renaître de ses cendres, arrive à produire 1 270 162 tonnes de charbon et compte 5 919 ouvriers qui logent dans 3 002 maisons.


La loi du 17 mai 1946 qui crée les Charbonnages de France, intègre la Compagnie d'Ostricourt au sein du plus petit groupe du bassin pour sa superficie, le groupe d'Oignies.


Présentation du contenu :