Nom du fonds :

Mines de charbon de Meurchin

Entrée :

1994 054

Niveau de description :

fonds

Fonds rattachés :

2008 030

Agence nationale pour la garantie des droits des mineurs : fiches individuelles des mineurs des Mines de Meurchin, nés avant 1900.

Dates extrêmes :

1913-1920

Importance matérielle :

0,5 m.l. (9 unités documentaires, 9 registres)

Statut :

archives publiques

Modalités d'entrée :

versement

Conditions d'accès :

selon les lois en vigueur

Instrument de recherche :

(pdf 013 Ko)

Répertoire numérique rédigé en 1995 par Lilian Pothron, secrétaire de documentation, sous la direction d'Armelle Le Goff, conservateur du patrimoine, et complété en 2007 par Gersende Piernas, chargée d'études documentaires.


Présentation de l’entrée :

Le fonds de la Compagnie des mines de Meurchin (Pas-de-Calais) est entré en 1994 au Centre des Archives du Monde du Travail en application de la convention du 17 octobre 1994 qui permet le transfert au Centre des Archives du Monde du Travail des archives des Houillères du Bassin du Nord-Pas-de-Calais, alors conservées aux Archives départementales du Pas-de-Calais (conventions signées le 21 avril 1967 et le 1er décembre 1976 entre les Houillères du Bassin Nord-Pas-de-Calais (HBNPC) et le département du Pas-de-Calais). Ce fonds est donc issu d’une compagnie privée, puis nationalisée, ses archives en sont donc publiques. Ainsi, les conditions de communicabilité sont celles de la loi sur les archives. Le fonds se compose essentiellement de registres de comptabilité.


Historique :

La concession de Meurchin est créée par décret le 19 décembre 1860, en même temps que celles de Carvin, Annoeullin et Ostricourt. Le premier puits est foncé en août 1857, cette fosse sera le théâtre d'un douloureux accident en février 1872, causant la mort de huit mineurs.

La fosse 2 est commencée en 1864 mais elle est rapidement noyée.

La fosse 3 entre en exploitation en 1875 et le 1er septembre 1873, on fonce un second puits à 35 mètres du premier afin d'assurer l'aérage.


En 1879, on extrait 110 000 tonnes de charbon. L'année 1884 voit l'absorption de la concession d'Annoeullin par celle de Meurchin. Vers la fin du siècle, la compagnie emploie 1100 mineurs et produit 394 000 tonnes de charbon. En 1904, les deux derniers puits sont foncés. Enfin, en 1920, la compagnie de Meurchin est rachetée par celle de Lens.