Nom du fonds :

Compagnie des mines de Vicoigne, Noeux et Drocourt (Houillères du Bassin Nord-Pas-de-Calais)

Entrée :

1994 051

Niveau de description :

fonds

Fonds rattaché :

Caisse autonome des retraites des ouvriers mineurs (C.A.R.O.M.)

Dates extrêmes :

1829-1951

Importance matérielle :

418 m.l. (2807 unités documentaires réparties entre 725 cartons CAUCHARD, 545 liasses et registres, 84 hors formats)

Statut :

archives privées appartenant à l’État (documents antérieurs à la nationalisation de 1945) et archives publiques (à partir de 1945)

Modalités d'entrée :

Transfert des Archives départementales du Pas-de-Calais

Conditions d'accès :

Librement communicable

Instrument de recherche :

(pdf 656 Ko)

Premier classement effectué en 1995 par Sabine Lecuyer, étudiante en DESS technique d'archives à Mulhouse, sous la direction d'Armelle Legoff, conservatrice. Le classement a été repris et le répertoire numérique rédigé en 2010 par Marion Torlotin, étudiante en première année du Master Patrimoine et Monde du Travail, spécialisation archivistique de l'université Lille III, sous la direction de Gersende Piernas, chargée d'études documentaires.


Présentation de l'entrée :

Les archives de la Compagnie des mines de Vicoigne, Noeux et Drocourt sont entrées au Centre des archives du monde du travail à Roubaix par convention du 17 octobre 1994. Cette convention organise le transfert définitif des archives des Houillères du Bassin du Nord Pas- de-Calais (HBNPC) conservées aux Archives départementales du Pas-de-Calais vers le Centre des archives du monde du travail.


Notice historique ou biographique :

La Compagnie des mines de Vicoigne, Noeux et Drocourt est fondée en 1843 sous le nom de Compagnie des mines de Vicoigne. Elle est le produit de la fusion de quatre sociétés de sondage : la Société de Bruille, la Société de Cambrai, la Société de l'Escaut et la Société d'Hasnon. La concession est située au nord du bassin houiller et limitée au sud par la Compagnie d'Anzin. En 1851, la concession de Noeux vient s'ajouter à la concession de Vicoigne. Au lendemain de la Première guerre mondiale, la Compagnie des mines de Vicoigne et de Noeux absorbe une nouvelle concession ; la Compagnie de Drocourt. La dernière fusion a lieu le 13 mars 1925 ; cette fois, la Compagnie absorbe la Compagnie de Vimy-Fresnoy. L'équipement de la Compagnie est important : des lavoirs, des criblages, des usines, une centrale électrique, etc. La compagnie possède aussi une filiale : la Société des Matériaux de Construction de Loisne. Sur le plan social, l'investissement patronal dans les œuvres sociales est significatif.


Le 13 décembre 1944, les Houillères nationales de Nord-Pas-de-Calais sont créées par ordonnance. La Compagnie des mines de Vicoigne, Noeux et Drocourt s'insère dans le groupe de Béthune. La loi du 17 mai 1946 instaure les Charbonnages de France. Les Houillères nationales du Nord-Pas-de-Calais deviennent les Houillères du Bassin du Nord-Pas-de-Calais (HBNPC).


Présentation du contenu :

Le fonds des mines de Vicoigne, Noeux et Drocourt est relativement complet. Il reflète l'organisation de la Compagnie de sa création à sa nationalisation.


1994 051 0001-0184

Constitution de l'affaire.

1832-1947

1994 051 0185-1160

Administration générale.

1836-1948

1994 051 1161-1409

Patrimoine et Service juridique.

1829-1945

1994 051 1410-1545

Activités financières.

1838-1945

1994 051 1546-1794

Exploitation.

1841-1948

1994 051 1795-1810

Activité commerciale et distribution.

1850-1939

1994 051 1811-2041, 2807

Personnel.

1836-1951

1994 051 2042-2782

Comptabilité.

1841-1946

1994 051 2783-2799

Usines et filiales.

1909-1944

1994 051 2800-2806

Bibliothèque.

1928-1946