Nom du fonds :

Compagnie des mines de Ligny-lès-Aires (Pas-de-Calais)

Entrée :

1994 046

Niveau de description :

fonds

Fonds rattachés :

2002 026, 2008 007, 2008 015, 2008 016, 2008 018, 2008 019, 2008 020, 2008 021, 2008 022, 2008 025, 2010 012 (fonds principal).

Caisse autonome des retraites des ouvriers mineurs (C.A.R.O.M.)

Dates extrêmes :

1894-1945

Importance matérielle :

3,40 mètres linéaires (100 unités documentaires)

Statut :

archives publiques (nationalisation de 1946)

Modalités d'entrée :

transfert des Archives départementales du Pas-de-Calais

Conditions d'accès :

immédiatement communicable

Instrument de recherche :

(pdf 128 Ko)

Répertoire numérique détaillé réalisé en 1995 par Ludovic Klawinski, vacataire, sous la direction d'Armelle Le Goff, conservateur du patrimoine.

Brochures thématiques :

Mines

Généalogie


Présentation de l'entrée :

Ce fonds est entré au Centre des archives du monde du travail en 1994, sous le numéro d'entrée 1994 046. Il s'agit du dépôt par les Archives départementales du Pas-de-Calais des archives de la Compagnie des mines de Ligny-lès-Aire, selon la convention du 17 octobre 1994.


Notice historique ou biographique :

La Compagnie de Ligny-lès-Aire est née de la faillite de la Société anonyme des mines de Fléchinelle, Auchy-au-Bois et Lières en 1894. Elle va continuer l'extraction des deux concessions d'Auchy-au-Bois et de Fléchinelle. Les installations vont être modernisées et l'effort de restructuration porte davantage sur l'exploitation de la fosse n°1 de Fléchinelle. En 1899, la compagnie extrait 111 000 tonnes et emploie 602 ouvriers dont 354 au fond. En 1903, elle compte 750 ouvriers dont 554 au fond. Les travaux de la fosse n°2 débute en 1900 et l'extraction du charbon démarre en 1904. Son chevalet, qui présente la particularité d'avoir la machine à extraction à son sommet, est une construction allemande dont la maquette avait été présentée lors de l'exposition universelle de Paris en 1900.

L'effectif total atteint 900 unités en 1910 et la production s'élève à 157 000 tonnes. En 1918, la Compagnie emploie 1572 ouvriers dont 1266 mineurs de fond. L'exploitation du n° 1 s'achève alors que la fosse n° 3 commence l'extraction en mai 1929. Le n° 3 bis, un ancien puits creusé en 1862, est remis en service à partir de 1927 pour l'aérage du n° 3. En 1939, 668 unités sont employées par la Compagnie dont 413 au fond. Avec la nationalisation des Houillères, la Compagnie de Ligny-lès-Aire se fond dans le groupe d'Auchel.


Présentation du contenu :


1994 046 0001

Constitution.

1945

1994 046 0002-0100

Comptabilité.

1894-1945