Nom du fonds :

Filature Saint-André - FSA -

Groupe Saint-André International - SAI -

Entrée :

1992 008

Niveau de description :

fonds

Fonds rattachés :

sans

Dates extrêmes :

1930-1993

Importance matérielle :

40,25 mètres linéaires (290 unités documentaires)

Statut :

archives privées appartenant à l’État

Modalités d'entrée :

don

Conditions d'accès :

immédiatement communicable

Instrument de recherche :

(pdf 75 Ko)

Répertoire numérique détaillé dressé en novembre 2005 par Alexandra Machado, vacataire au CAMT, sous la direction de Françoise Bosman, conservateur général du patrimoine.

Brochure thématique :

Activité textile


Présentation de l'entrée :

Ses archives ont été données, sans bordereau d'entrée, au Centre des Archives du Monde Travail en octobre et décembre 1992 par Jean-Luc Mercier, administrateur judiciaire du Groupe Saint-André International - SAI -. Le fonds comporte aussi les archives de la Filature Saint-André – FSA – et des filiales Saint-André Spinning, Saint-André Manufacturing, Saint-André Far East à Hong Kong puis Texmil, Saint-André International New York, Lepoutre Fibers, Coverfil, Société nouvelle de filature Pierre Prouvost.

Un numéro d’entrée a été attribué à chacune de ces donations FSA (1992 006) et FSA et SAI (1992 008). Lors de l’inventaire définitif en 2005, ces deux entrées ont été réunies et on a alors adopté la cote 1992 008 pour désigner l’ensemble des deux dons.


Notice historique ou biographique :

La filature Saint-André (FSA) a été créée en 1969. Elle succède à l’ancienne filature Descombes/Lemaire, dont les dirigeants Mr Descombes et Mr Lemaire intègrent la nouvelle entreprise.


Son activité s’est dans un premier temps concentrée dans la région du Nord. En effet, ses ateliers sont situés à Tourcoing, à Houplines et à Saint-André où se trouve son siège. Elle y produit et conçoit ses propres tissus ainsi que ses propres collections. Par la suite, pour pouvoir étendre leur champ d’activité, plusieurs filiales ont été créées. On constate, dans un premier temps, que FSA a développé ses parts sur le marché textile européen puis, dans un second temps, sur le marché international.


Tout d’abord, la filature Saint-André s'est rapprochée d’autres filatures comme la société d’André Prouvost. Ensuite FSA a agrandi son activité en créant des filiales à l’étranger. Elle s’est intéressée essentiellement au marché américain et asiatique. Aux États-Unis, deux entreprises ont été constituées avec Saint-André Spinning (SAS) vers 1981-1982 et par la suite Saint-André Manufacturing (SAM). En Extrême-Orient, FSA Hong-Kong et Saint-André Far East (SAFE) ont été formées respectivement en 1986 et 1985. Par ailleurs, FSA a également essayé de prendre des parts dans le marché européen avec notamment le rapprochement avec une entreprise belge Lepoutre Fibers et en créant également la société Coverfil.


Pour prendre en compte cette expansion d'activité, une entreprise a été créée pour diriger toutes ses filiales. Il s’agit du groupe Saint-André international (SAI). FSA devient alors, elle aussi, une filiale avec cette nouvelle structure. Cette évolution de la société apparaît dans la composition des archives de ce fonds.


La société, malgré l'agrandissement de sa clientèle, ne peut faire face à la concurrence. Elle disparaît en 1991.


Présentation du contenu :


1992 008 0001-0014

Administration générale

1969-1990

1992 008 0015

Patrimoine

1989-1990

1992 008 0016-0145

Comptabilité

1969-1990

1992 008 0146-0153

Approvisionnement

1979-1989

1992 008 0154-0155

Techniques et production

1983-1991

1992 008 0156-0189

Activité commerciale et distribution

1975-1990

1992 008 0190-0213

Service du personnel

1950-1993

1992 008 0214-0277

Groupe Saint-André International - SAI -

1984-1991

1992 008 0278-0284

Archives de Pierre Colle

1986-1990

1992 008 0285-0286

Documentation

1976-1989

1992 008 0287-0288

Objets

s.d.

1992 008 0289-0290

Épaves

1930