Nom du fonds :

MOTTE-BOSSUT SA

Entrées :

1988 007, 1999 009, 2006 025

Niveau de description :

Fonds

Fonds rattachés :

2011 037

Succession Louis Motte (1913-2011)

Dates extrêmes :

  • 1988 007 : 1790-1983

  • 1999 009 : 1892-1982

  • 2006 025 : 1889-1982

Importance matérielle :

  • 1988 007 : 482 unités documentaires, soit 72,30 m. l.

  • 1999 009 : 113 unités documentaires, soit 16,95 m. l.

  • 2006 025 : 122 unités documentaires, soit 10,10 m. l.

Statut :

  • 1988 007 : archives privées données à l'État

  • 1999 009 : archives privées données à l'État

  • 2006 025 : archives privées appartenant à l'État

Modalités d'entrée :

  • 1988 007 : archives privées données à l’État en 2012

  • 1999 009 : archives privées données à l’État en 1999

  • 2006 025 : fonds en déshérence apporté au CAMT en 2006

Conditions d'accès :

suivant les délais légaux

Instruments de recherche :

(pdf 260Ko)

1988 007 (répertoire)

(pdf 273 Ko)

1999 009 (répertoire)

(pdf 134 Ko)

2006 025 (répertoire)

Brochures thématiques :

activité textile

Généalogie


Présentation de l'entrée :

Le fonds Motte-Bossut se constitue de trois entrées de provenances différentes. L'entrée 1988 007 est un dépôt de Jacques Motte réalisé en 1988 devenue en don en 2012. Elle porte sur les archives de l'entreprise elle-même, mais également sur les papiers de la famille. La seconde entrée cotée 1999 009 est un don fait par les Caisses complémentaires du textile CARTEX et IRCOTEX en 1999 qui se compose des archives du personnel (bulletins de paies, registres d'entrées et sorties du personnel). La dernière entrée se constitue de documents en déshérence, déposés en 2006 au Centre des archives du monde du travail et qui concerne les différentes usines de la société. Au total, le fonds fait 99,35 mètres linéaires.


Notice historique :

La société roubaisienne Motte-Bossut fut l'un des plus importants groupes textiles du Nord et longtemps le premier producteur de velours de la France.


Louis Motte (1817-1883) fait plusieurs voyages en Angleterre pour comprendre les raisons de la supériorité des Anglais dans le domaine de l'industrie textile. Encouragé par sa mère Pauline Motte-Brédart, il constitue, grâce à la dot de son épouse, Adèle Bossut, fille du maire de Roubaix, une société en nom collectif le 26 janvier 1843, pour l'exploitation d'une filature de coton, avec son oncle J.-B. Cavrois-Grimonprez et son beau-frère Louis Wattine-Bossut.


Ces deux associés se retirent après des vicissitudes dues à plusieurs incendies, et Louis Motte-Bossut continue seul l'exploitation. Plusieurs sociétés sont par la suite successivement constituées :



Finalement, cette dernière société est transformée en société anonyme "Etablissements Motte-Bossut Fils" au capital de 9 000 000 francs en 1919. Cette réforme de structure se révèle nécessaire en raison du nombre élevé d'associés. Le capital social est divisé en 9 000 actions de 1 000 francs réservées aux seuls descendants du fondateur à l'exception des actions nécessaires à l'exercice du mandat d'administrateur. En effet, pour élargir l'esprit de la société, le conseil d'administration s'ouvre à des membres étrangers à la famille, choisis parmi des industriels amis et qualifiés. Mais la société garde toujours sa structure familiale.


De 1919 à 1982, l'objet social est élargi à plusieurs reprises, les statuts mis en harmonie avec les lois de 1940 et 1966 et la dénomination sociale est modifiée en "Motte-Bossut" en 1948 puis en "Motte-Bossut SA" en 1968.


Au fil du temps, la société développe plusieurs établissements industriels et commerciaux : la filature de coton, établissement le plus ancien (1843) ; un tissage à Leers (1872) ; une filature de laine peignée à Roubaix (1883) ; une manufacture de velours à Roubaix qui prend une place prépondérante (1893) ; une autre, à Amiens (1903) ; un tissage à Vadencourt (1924) ; un tissage à Comines et une fabrique d'étoffes non tissées à Lys-les-Lannoy (1927). Ces deux filiales sont absorbées définitivement en 1970-1971. D'autres filiales sont créées, en particulier Lyatène, en 1959, à Roubaix pour commercialiser les étoffes non tissées, et Tasnor, en 1962, pour réaliser différentes opérations de négoce.


Des difficultés sérieuses surgissent à la fin des années 1970 avec la crise de l'industrie textile en France, entraînant les fermetures successives des filatures de laine (1979), de coton (1981) et enfin le dépôt de bilan et la mise en liquidation judiciaire de la manufacture de velours en 1982.


Le fonds Motte-Bossut se compose des archives des différents établissements exploités par la société depuis sa création : filature de coton à Roubaix, tissages de coton à Leers, Comines et Vadencourt, filature de laine à Roubaix, manufactures de velours à Roubaix et Amiens ainsi que ses filiales : usine de la Lys, tissage de Vadencourt-Boheries, usines de Mascara, Lyatène et Tasnor.


Présentation du contenu :


Archives de l'entreprise

Usine Motte-Bossut (Roubaix)

Constitution de l'affaire

1988 007 0001-0015

                0396-0410

                0424, 0425

                0427, 0432

                0464, 0468

                0469


2006 025 001-008

1843-1983

Administration générale

1988 007 0018-0048

                0428-0431

                0474


2006 025 009-023

1889-1984

Patrimoine

1988 007 0049

                0051-0056

                0059-0061

                0068

                0070-0073

                0328-0337

                0394, 0433

                0435-0442

                0467, 0475

                0477-0480

                0483


2006 007 024-041

1790-1982

Activités financières

1988 007 0074-0082


2006 025 042-045

1910-1981

Comptabilité

1988 007 0083-0091

                0095-0098

                0100-0105

                0107-0109

                0114-0181

                0186-0189

                0191-0198

                0213-0225

                0229-0238

                0241-0249

                0254-0256

                0443, 0444

                0448-0450

                0453-0456

                0458-0460

1911-1983

Production

1988 007 0099


2006 025 046-058

1905-1980

Activité commerciale et distribution

1988 007 0325-0327

                0461, 0476

                0481-0482


2006 025 059-062

1906-1981

Personnel

1988 007 0257-0300

                0302-0317

                0319-0323

                0338-0347

                0349, 0353

                0354, 0357

                0358

                0361-0374

                0376-0382

                0385-0392

                0395, 0462

                0463, 0466

                0470-0473


1999 009 0714-0731

                0732-0744

                0766-0774

                0790-0792

                0796-0801

                0803-0807

                0810-0812

                0814-0816

                1258

                1304-1314


2006 025 063-076

1878-1983

Filiales et entreprises absorbées

1988 007 0411-0422

1886-1982

Comité d'entreprise


2006 025 077

1943-1947

Usine d'Amiens

Patrimoine

1988 007 0050, 0067

1881-1975

Personnel

1999 009 0745-0750

                0809

1920-1967

Siège de Paris

Patrimoine

1988 007 0050

                0069

1881-1975

Personnel

1999 009 0754, 0755

1958-1982

Usine de Lannoy

Constitution de l'affaire

1988 007 0410

s.d

Usine de Leers

Constitution de l'affaire

1988 007 0407

s.d.

Patrimoine

1988 009 0057

1896-1961

Comptabilité

1988 007 0093, 0094

                0106

                0179-0185

                0190, 0252

                0445

1933-1983

Personnel

1988 007 0351-0352

                0383, 0384

                0393


1999 009 0780-0789

                1278-1302


2006 025 078-083

1879-1982

Lyatène

Constitution de l'affaire

1988 007 0426

1959-1983

Administration générale

1988 007 0429

1968-1983

Comptabilité

1988 007 0208-0212

                0226-0228

                0239, 0240

                0244, 0252

                0253, 0324

                0446, 0452

1959-1983

Personnel

1999 009 0751-0753

1962-1982

Tasnor

Administration générale

1988 007 0430

1968-1983

Comptabilité

1988 007 0198-0205

                0212

                0250-0253

                0447, 0451

                0457

1960-1986

Personnel

1999 009 0756-0760

1962-1968

Usine de la Lys. Comines

Administration générale

2006 025 084

1949-1968

Patrimoine

1988 007 0062, 0063

                0066, 0434


2006 025 085-088

1920-1982

Comptabilité

1988 007 0092, 0093

                0110, 0111

                0206, 0207

1933-1982

Production

2006 025 089-093

1922-1966

Personnel

1988 007 0301, 0348

                0359, 0360

                0375


1999 009 0761-0765

                0802, 0813


2006 025 094-113

1926-1982

Usine de la Lys. Roubaix

Personnel

2006 025 0114-0119

1963-1970

Tissage de Vadencourt et Bohéries

Patrimoine

1988 007 0064, 0065

1923-1962

Comptabilité

1988 007 0092, 0112

                0113

1956-1974

Personnel

1988 007 0355, 0356


1999 009 0775-0779

                0808

                1259-1277

1875-1969

Archives familiales


1988 007 016, 017

                0423, 0465


2006 025 120-122

1866-1963