Nom du fonds :

Gaz de France.

Entrée :

136 AQ (1997 047), 2011 020, 2011 031, 2011 036, 2012 005, 2012 006

Niveau de description :

Fonds.

Fonds rattachés :

135 AQ (1997 046)

EDF-GDF

Dates extrêmes :

  • entrée 136 AQ : 1946-1983

  • entrée 2011 020 : 1884-2002

  • entrée 2011 031 : 1970-2007

  • entrée 2012 005 : 1897-2000

  • entrée 2012 006 : 1953-2001

Importances matérielles :

  • entrée 136 AQ : 1,50 m.l.

  • entrée 2011 020 : 900 m.l.

  • entrée 2011 031 : 192 m.l.

  • entrée 2012 005 : 119,15 m.l.

  • entrée 2012 006 : 8 m.l.

Statut :

archives publiques

Modalités d'entrée :

versement

Conditions d'accès :

selon la loi des archives

Instruments de recherche :

(pdf 80 Ko)

136 AQ : répertoire numérique I. Guérin-Brot.

(pdf 2 799Ko)

2011 020 : bordereau de versement réalisé par EDF-GDF en 2011 et complété en 2012 par Marie Triot, secrétaire de documentation et Gersende Piernas, chargée d'études documentaires.

(pdf 198Ko)

2011 036 : répertoire numérique réalisé en 2011 par Florentin Dez, contractuel ESEIS, chez GRDF, complété en 2012 par Laurent Delacroix, adjoint technique, sous la direction de Gersende Piernas, chargée d'études documentaires.

non classés

2011 031, 2012 005, 2012 006


Présentation de l'entrée :

Ce fonds se compose de plusieurs entrées :


Notice historique :

Gaz de France GDF est un établissement public national créé le 8 avril 1946, en même temps que EDF (Électricité de France) à la suite de la nationalisation des entreprises productrices et distributrices de gaz.

Gaz de France est formée du transfert des actifs de toutes les sociétés privées de distribution de gaz comme celles du gaz de Paris, dont certaines ont leurs archives conservées dans ce fonds :


De même plusieurs filiales ont leurs archives dans ce fonds :


GDF produit, transporte et distribue du gaz combustible en France. Devenu établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), puis société anonyme en août 2004, il fusionne en juillet 2008 avec SUEZ donnant naissance à une groupe énergétique privé, GDF-SUEZ.

L'activité de Gaz de France durant ses premières années consiste à produire et distribuer du gaz de ville, ce gaz de synthèse était essentiellement produit dans des usines à gaz par distillation de houille. Le gaz produit était stocké dans des gazomètres à colonnes, vastes réservoirs cylindriques généralement situés à proximité des lieux de consommation (essentiellement les grandes villes), et dont le poids de la cuve permettait de maintenir le gaz sous pression.

La découverte et la mise en exploitation du gisement de gaz naturel de Lacq à la fin des années 1950 permet à Gaz de France de réorienter son activité vers ce gaz qui a de nombreuses qualités, dont l'absence de toxicité, et d'abandonner progressivement le gaz de ville.

Cet événement, qui survient au début d'une période historique de forte croissance de l'économie, permet de développer considérablement l'utilisation du gaz en France tant chez les particuliers que dans les entreprises. La principale préoccupation de Gaz de France est alors de pouvoir s'approvisionner en quantité suffisante de gaz naturel, celui-ci étant revendu sans problème tant la demande est forte. Les chocs pétroliers des années 1970 renforcent encore la volonté de la France de diversifier ses approvisionnements en énergie. L'entreprise s'efforce alors de tisser des liens économiques étroits avec les pays producteurs les plus proches : Algérie, Pays-Bas et URSS pour pouvoir assurer ses approvisionnements, le gisement de Lacq n'étant plus suffisant pour répondre à la forte demande en France. Dans cette optique, Gaz de France développe également le stockage de gaz naturel dans des réservoirs souterrains, soit à partir de structure géologiques naturellement adaptées (roche poreuse entourée de roches imperméables), soit en utilisant le principe de la cavité saline (on injecte de l'eau dans un gisement naturel de sel pour dissoudre ce sel et créer ainsi une cavité propice au stockage du gaz). Ces gisements s'avèrent d'une très grande utilité économique pour pouvoir pallier l'irrégularité de la fourniture par les producteurs étrangers, notamment l'URSS.

Gaz de France développera également une activité de gaz naturel liquéfié afin de faciliter l'importation de gaz naturel par méthanier.

Suite à la loi du 7 décembre 2006 autorisant la privatisation du secteur de l’énergie, les conseils d’administration de Gaz de France et Suez ont approuvé le projet de fusion entre Suez et Gaz de France concrétisé en 2008.


Présentation du contenu



Anciennes compagnies de gaz de Paris


2011 036 1-427

Histoire des sociétés de Gaz à Paris.

1767-1967

2011 036 428-979

Centre de distribution Paris-Gaz.

1819-1989


Gaz de France



Siège à Paris


2011 020 0001-8453

Présidence et Direction Générale

1884-2002

Direction de la Distribution


Direction de la Production et du Transport


Direction des études et techniques nouvelles (DETN)


Direction des services économiques et commerciaux (DSEC)


Direction des services financiers et juridiques


Direction du personnel et des relations sociales


Direction économique et commerciale


Direction EDF-GDF services


Audiovisuel et iconographie


Plans



Filiales de GDF


136 AQ 1-5

Le Gaz carburant.

s.d., 1942-1952

136 AQ 6-9

Société d'études pour l'alimentation en gaz de la région parisienne.

1944-1963

136 AQ 10-17

Union gazière.

1925-1967

136 AQ 18-27

Société anonyme d'exploitation de l'usine à gaz de Bayeux.

1872-1967

136 AQ 28-33

Compagnie du gaz d'Arles.

1852-1968

136 AQ 34-42

Société d'éclairage, chauffage et force motrice de Montbéliard, Audencourt et extensions.

1912-1970

136 AQ 43-44

Compagnie d'éclairage et de chauffage par la gaz de la vielle de Thouars.

1901-1970

136 AQ 45-46

Société d'étude du transport du gaz d'Hassi R'Mel par canalisations méditerranéennes.

1960-1965